Au cours de son passage dans l’émission ‘’INSIDE’’ de la cellule de communication du gouvernement de ce mardi, 04 avril 2017, la ministre de l’Agriculture, Jacqueline Marthe Sultan Sultan a abordé la question essentielle de la relance de l’exportation de nos productions locales, notamment de l’ananas, dans le cadre des initiatives inscrites en priorités par le Gouvernement à travers le Bureau d’Exécution Stratégique (BES).

Dans sa communication, la ministre de l’Agriculture, Jacqueline Marthe Sultan Sultan a indiqué au micro de nos confrères que la véritable cheville ouvrière de la mise en œuvre de cette relance, ce projet consiste tout d’abord à revitaliser ce secteur de l’ananas conformément à la lettre de mission de Premier Ministre, Chef du Gouvernement. ‘’ Il s’agit d’accroître la production et la productivité des agriculteurs car nous regorgeons de terres à ananas dans des zones assez circonscrites dont la production ne demande pas assez de moyens notamment, à Kindia, à Forécariah et à Mafèrinyah’’, a-t-elle ajouté.

La patronne de département de l’Agriculture a également précisé que la Guinée disposait de toutes les variétés d’ananas demandées sur le marché international. Ce qui explique l’évidente nécessité de relancer la production de cette filière.

Résultat de recherche d'images pour "jacqueline sultan"‘’ La filière banane et ananas étaient bien développée et représentait une part importante sur le marché mondial. C’est donc cette réputation de pays producteur et exportateur de premier plan que le Gouvernement, à travers cette initiative du Premier ministre Mamady Youla, veut restaurer, en conquérant de nouveaux horizons comme le marché Européen, du Moyen-Orient et celui de l’Asie’’, a déclaré la ministre Jacqueline Marthe Sultan Sultan au micro de nos confrères de la cellule de communication du gouvernement.

Elle a aussi dit que le gouvernement guinéen compte mettre en place des mécanismes qui permettront d’avoir une meilleure visibilité du label Guinée, un accompagnement et une méthodologie qui pourraient être dupliqués sur d’autres filières d’exportation. ‘’Telle est l’ambition du Gouvernement pour les 2 prochaines années dans cette filière’’ a conclu la ministre de l’Agriculture.

Léon KOLIE pour JMI

Comments

comments