SHARE

“La capture du dividende démographique en investissant dans la jeunesse, un défi pour la Guinée“, est le thème d’une conférence-débat qui a réuni ce mercredi 28 juin à l’université Général Lansana Conté de Sonfonia, les étudiants, l’Association des anciens cadres et techniciens guinéens en France (ACTOG), le Réseau des femmes africaines ministres et parlementaire de Guinée (REFAMP) et la Coalition des femmes et filles de Guinée (COFFIG), organisatrices de l’évènement.

Cette conférence animée par la présidente de la COFFIG, Madame Makalé Traoré a été rehaussée par la présence entre autres, du premier ministre chef du gouvernement Mamady Youla et du ministre de la jeunesse Moustapha Naité.

Au cours de cette conférence-débat qui a retenu l’attention des étudiants de Sonfonia et de tous les participants, la présidente de la COFFIG, Dr Makalé Traoré, a fait une présentation de haut niveau sur le rapport entre jeunesse et capture du dividende démographique.  Au cours de sa présentation, elle a relevé la nécessité de cerner tout l’enjeu qui entoure la notion du ‘’dividende démographique’’ et son importance dans le processus de développement socioéconomique des pays en voie de développement.

Parlant du cas spécifique de la Guinée, Dr Makalé Traoré estime que si 74 pour cent des Guinéens ont moins de 35 ans, avec un taux de dépendance très élevé, il en résulte que la jeunesse guinéenne demeure un maillon essentiel de la capture du dividende démographique. Ce qui, selon elle, devra se traduire par une meilleure prise en compte, par les pouvoirs publics, dans le budget national de développement en termes d’investissement.

Elle est également revenue sur la transversalité de la notion de dividende démographique qui, selon elle, concerne tous les secteurs de la vie socioéconomique. Dr Makalé Traoré a regretté le fait que dans la politique actuelle du gouvernement, la capture du dividende démographique ne semble pas être une priorité et, d’après elle, la Guinée est en retard sur ses voisins concernant la capture du dividende Elle explique en substance: « il faut absolument que la capture du dividende démographique soit une priorité de la politique nationale de développement socioéconomique (PNDES) pour espérer vaincre la pauvreté et atteindre l’émergence tant souhaité ».

Makalé Traoré estime que c’est un défi pour notre pays, qui adhère à l’Agenda 2063, et qui a déjà validé sa feuille de route, de vulgariser ce qui est fait et faire des propositions en termes de stratégie sur ce qui peut être fait pour une capture du dividende démographique, en investissant dans la jeunesse.

«Les jeunes qui constitue chez nous la majorité nombreuse, une majorité qui peut être un réel dividende, mais qui est pour le moment un dividende potentiel et sur lequel il faut investir en termes de structures de population, en termes de santé, d’éducation, d’économie. Cela aura certainement un effet positif sur le PIB (Produit intérieur Brut Ndlr) et sur la capacité de l’Etat à investir sur chaque guinéen. Mais cette vulgarisation ne pouvait pas se faire en un meilleur lieu que l’université.  L’attention que les étudiants ont apporté à ce thème m’a réjouie et me donne le courage de parler de ce ‘’dividende démographique’’, qui devient pour moi un mécanisme à partager dans tous les milieux qui peuvent accompagner le mécanisme en Guinée », a-t-elle réagi au sortir de sa présentation.

Le premier ministre a, pour sa part, rassuré que toutes les inquiétudes soulevées par la conférencière sont prises en compte  par le gouvernement : «Nous étions là aujourd’hui pour répondre à l’invitation de l’ ACTOG, autour d’une conférence sur la capture du ‘’dividende  démographique’’, elle n’est qu’une perspective, selon lui, différente des réalités constantes et intangibles qui sont connues et auxquelles tous les gouvernants font face depuis toujours en ce qui concerne les problématiques de développement. Ces problèmes sont l’éducation, la santé, aujourd’hui nous parlons de droit, des questions de gouvernance. Je vous rassure Madame la présidente que ces préoccupations sont prises en charge », a déclaré Mamady Youla.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE

NO COMMENTS

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*