Pendant que chaque partie (UFDG et RPG) revendique la victoire, les autorités ont déployé ce lundi 24 décembre 2018, dans cette commune qui fait l’objet de litige un impressionnant dispositif sécuritaire pour contrer tout débordement. Les forces de sécurité ont investi le siège de la commune pour parer à toute éventualité

Une fouille systématique est effectuée sur toute personne désirant entrer dans l’enceinte de la commune dans le but, officiellement d’empêcher que des individus rattachés aux formations politiques en litige ne viennent semer la pagaille et empêcher les travailleurs de la commune d’exercer leur service.

Par rapport à la suite de ce processus, personne ne sait à l’état actuel si l’élection sera reprise comme l’a annoncé le ministre de l’administration du territoire et le souhaite président du groupe parlementaire RPG Arc en ciel, Amadou Damaro Camara, contrairement à l’UFDG qui rejette toute idée de reprise.

Les deux camps adverses sont dans l’expectative en attendant une décision finale des autorités compétentes.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments