SHARE

Pendant la plénière tenue la semaine dernière au siège de l’UFDG, les leaders de l’opposition républicaine ont menacé de se retirer du comité de suivi de l’accord du 12 octobre 2016, et de reprendre de façon consécutive leurs manifestations, si rien n’est décidé cette semaine concernant la proclamation des ‘’vrais résultats définitifs et partiels »…

Un journaliste  de justinmorel.info a contacté le porte-parole et chargé de communication du Parti de l’Espoir pour le Développement National (PEDN) de Lansana Kouyaté , François Bourouno sur cette actualité qui est loin de décrisper le climat politique dans le pays. Ce dernier a dit qu’il déplore avec la dernière énergie l’idée de menace de l’opposition de se retirer du comité de suivi pour renouer encore avec la rue.

« Je ne comprends  pas que les gens  qui se disent d’une opposition républicaine et en même temps, ils songent toujours à renouer avec la barbarie de rue. Ce qui n’a jamais conduit à un gain de cause à leur endroit. Je pense qu’il serait bon pour eux de désister de cette idée de se retirer du dialogue, qui reste un monument de paix et de quiétude sociale pour le peuple de Guinée. C’est pourquoi, le PEDN déplore avec la dernière énergie cette idée malintentionnée de nos leaders de l’opposition », déclare le chargé de communication du Parti de l’Espoir pour le Développement National (PEDN).

JMI Copyright©JustinMorel.Info     

Comments

comments

SHARE