À l’instar de leurs consœurs des autres préfectures, les femmes de Fria, pour leur part, ont célébré la journée internationale de la femme à travers une lecture du Saint Coran pour, disent-elles implorer la grâce de Dieu en faveur de la paix et l’entente entre les Guinéens en général et les Friakae en particulier.

« C’est en accord avec la directrice de l’action sociale que nous avons décidé cette année de célébrer cette année la fête des femmes, à travers une lecture du Saint Coran pour que Dieu repande sa miséricorde sur nous. Que Dieu exauce nos prières, qu’il fasse que la paix règne dans ce pays. Bonne fête à toutes les femmes », a souhaité Lansana Boffa Camara maire de la commune Urbaine.

C’est la mosquée centrale de la ville qui a servi de cadre à la cérémonie. Peu avant la prière de 17 heures les femmes vêtues en blanc couleur symbolisant la paix ont rallié en nombre la mosquée et prient part à la prière après quoi la lecture du Coran a commencé dans un communion total. Il faut signaler que les autorités religieuses, communales et préfectorales ont pris également part à cette cérémonie pour lui conférer un éclat prestigieux.

« Je suis contente en tant que femme en cette journée internationale de la femme. Nous avons formulé des prières pour la paix et la quiétude entre tous les citoyens du pays. », affirmé Aminata Bangoura, couturière au marché central.

Aliou BAH FRIA pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments