L’équation de l’insalubrité reste sans solution sur la table du maire de la commune urbaine de Fria. Cependant les promesses et solutions sur papier sont innombrables. Depuis l’investiture du nouveau conseil communal, aucune action d’envergure digne de ce nom n’a été entreprise pour débarrasser la cité et ses périphéries des tas d’immondices… De Pechiney aux immeubles en passant par le marché central la ville reflète une image peu reluisante.
Seydouba Sylla, distributeur Orange – Money nous en parle : « Il est seulement incroyable de voir Fria dans cet état. La commune est incapable et la société RUSAL a démissionné. Et à cette allure, si on ne trouve pas une solution durable, cette ville qu’on appelait avant « Petit Paris » risque d’être une petite poubelle. »
Par moment des associations de jeunesse s’investissent dans l’assainissement, malgré leurs maigres moyens et le non accompagnement qui est souvent décrié par ces structures. « Moi je suis membre d’une structure qui s’est à plusieurs reprises investie dans l’assainissement de la ville mais, malheureusement nous n’avons jamais bénéficié d’un appui des autorités. Cependant, nous voyons ici des tournois de football à coup de millions. C’est dommage ! »
D’autres citoyens dédouanent la société et accusent la commune d’être incapable de trouver une solution durable face à cette problématique de santé publique. Ils affirment : «  la société RUSAL n’a rien à voir dans ce problème, le vrai responsable est la commune. Le maire n’est-il pas élu pour régler ces genres de problèmes? »
Du côté de la commune, on n’est toujours à la recherche d’une solution dite efficace, allant de la création de PME à la signature de contrat avec des privés.Aperçu de l’imageProfesseur Mamadou Aliou Bah, conseiller en charge de la commission santé  – éducation et actions sociales  explique : « la problématique de l’insalubrité est une préoccupation majeure à notre niveau. Nous sommes conscients du désarroi des citoyens et nous les rassurons qu’une solution est en phase d’être trouvée. »
Face à cette solution qui tarde, les citoyens de Fria sont pessimistes quant à la capacité de la nouvelle équipe de débarrasser la ville de ces tas d’immondices.
Aliou BAH pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info 

Comments

comments