Après 24h de crise dans l’établissement secondaires comme primaires de la capitale et à l’intérieur du pays, le secrétaire général  du Syndicat  libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), Aboubacar Soumah vient de suspendre la grève des enseignants, lors d’une assemblée générale tenue ce jeudi à 10 h  au siège de sa structure qui selon lui, a eu satisfaction de leurs  revendications. 

Dans sa communication, le syndicaliste, Aboubacar Soumah a indiqué que la lettre que le gouvernement leur a adressée, précisé que l’ensemble du personnel du secteur de l’éducation doit être contrôlé  par la  commission tripartite (gouvernement, USTG, SLECG) conformément au protocole d’accord du 10 janvier.

L’enseignant gréviste a  également dit  que dans cette correspondance, « il revient au ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, aux recteurs, directeurs généraux de services de mobiliser le personnel  qui relève de leurs autorités pour conférer toute la transparence nécessaire à l’opération ».

«Toutes les personnes mutées ou démises de leurs fonctions pour fait de grève sont rétablies à leurs postes », a précise  la correspondance du gouvernement au SLECG.

Avec cette garantie, Le SLECG suspendu ainsi son mot d’ordre de grève et invite l’ensemble des enseignants à reprendre le chemin des classes dès ce vendredi 12 avril sur toute l’étendue du territoire national.

 JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments