Les travailleurs de la SOGUIPAH, une entreprises spécialisée dans la production de café, de l’huile de palme et de caoutchouc, située en Guinée forestière, précisément dans la sous-préfecture de Diécké,  menacent d’aller en grève,  dont le motif serait, qu’ils ne sont pas toujours en possession de leurs salaires des deux derniers de 2019.

Notre interlocuteur préférant gardant l’anonymat, a indiqué ceci au micro de notre reporter : « Nous ne pouvons plus garder la patience dans la mesure où nous sommes amplement confrontés une galère extrême. Nous avons fait des démarches administratives auprès de certains hauts cadres de la  société, pour que nous rentrions en possession de nos salaires de deux mois en vain. Pour cela, je profite de  votre médium pour vous dire que même les paysans qui sous-traitent avec la SOGUIPAH ne sont pas en margRésultat de recherche d'images pour "soguipah"e de cette galère salariale ».

Il a ensuite déclaré que dans les jours prochains : « Si rien n’est fait, sous allons décider d’aller en grève sans merci, afin que nos salaires de deux mois soient payés dans les meilleurs délais. Mais, nous n’allons pas nous faire! ».

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments