SHARE

Face aux manifestations récurrentes de rue de l’opposition, contestant les résultats partiels et définitifs des élections locales, le président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle à l’Assemblée nationale, Amadou Damaro Camara a indiqué aujourd’hui sur la radio ‘’Sabari FM’’ « qu’il faut que maintenant, l’Etat sévisse, parce que la Guinée est un pays qui a un président démocratiquement élu ».

Le député  de la mouvance présidentielle, Amadou Damaro Camara a affirmé que Cellou et ses compagnons de lutte ne peuvent pas faire ce qu’ils veulent dans une République, ayant tous ses moyens légaux.

« Notre opposition a pour stratégie de déstabiliser le régime, déstabiliser l’exécutif, je crois c’est clair aujourd’hui, que c’est cette stratégie que l’opposition est en train de poursuivre. Qu’on dise qu’on nous rende les résultats, mais qui va les lui rendre ? Est-ce que c’est la CENI ? Est-ce que c’est la mouvance ? Est-ce que c’est le Gouvernement ? C’est ce qu’ils ne disent pas encore. Quand on veut construire la démocratie, on doit être respectueux de la loi! », a insisté le chef de file de la mouvance présidentielle au parlement guinéen.

Le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo et d’autres de leaders étaient en plénière ce vendredi, au siège de son parti à la Minière. Ensemble ils ont promis de faire un « bis repetita! », pour projeter  une série de manifestations pour la semaine prochaine.

Momo SOUMAH pour GCO

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE