SHARE

Cet acte ignoble et horrible s’est produit à Kobaya, dans les périphéries de la capitale guinéenne, une banlieue situé dans la commune de Ratoma. Là, une fillette de six ans du nom Mariama Sow a été malheureusement violée jeudi, 1er mars, par un homme d’âgé  avancé non identifié, aux environs de 18 heures.

Résultat de recherche d'images pour "stop viol"Interrogé sur les circonstances du viole de sa fille, le père de la victime, Alpha Sow a déclaré qu’aux environs de 18 heures, il a été soudain appelé au téléphone par un de ses voisins pour l’informer d’un cas de décès. Aussitôt, «Nous nous sommes tous rendus sur  les lieux, laissant la fille avec ses camarades. C’est ainsi que son violeur, un vieil homme avec un couteau à la main pour terroriser,  a profité  de notre absence pour violer la fille de six ans et s’est enfui… depuis nous sommes toujours à sa recherche », expliqué Alpha Sow.

Résultat de recherche d'images pour "stop viol"Après avoir étouffé l’innocente pour commettre le forfait,  c’est seulement après le départ de ce malfrat que la petite va crier plus fort de peur et de douleur, toute ensanglantée. «Ce sont ses cris qui ont alerté certaines personnes qui se sont dirigées vers la cour. Elles ont constaté que ma fille baignait dans un flot de sang. J’ai été ainsi immédiatement joint au téléphone pour m’informer du malheur de ma fille. A mon arrivée, je l’ai prise pour l’amener dans une clinique proche de la maison, où elle a reçu les premiers soins. Mais , le médecin nous a fait comprendre qu’elle a eu  une double  déchirure au niveau de sa féminité. C’est qui  est très grave ! ».

Malgré la plainte déposée contre ce violeur au commissariat de Kobaya par les parents de la victime , l’auteur de ce crime odieux reste toujours  introuvable.

Affaire à suivre !

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.info       

Comments

comments

SHARE