SHARE

Selon nos sources basées dans la préfecture de Coyah, le litige en question oppose deux familles dans la sous-préfecture de Wonkifong, où les Djélymanguéyah et les Youlayah, se sont affrontées pour un terrain dont chacune des parties se réclame être les propriétaires.

Le Sous-préfet de Wonkifong explique : « Actuellement, le problème se trouve à la justice. La cour suprême a rendu un arrêté en faveur de la famille Youlayah. Beaucoup de décisions sont prises par rapport au déguerpissement, la démolition et le remboursement, qui sont acceptés par les deux familles. Mais nous volons aussi qu’ils se réunissent afin de trouver une solution durable », a-t-il réagi.

Pour appuyer les dires du préfet, Alhassane Bangoura, un des notables de la localité, a déclaré que : « C’est nous qui sommes chargés de surveiller ce terrain depuis longtemps, et c’est  un marigot qui nous sépare. Et c’est vu la vente anarchique des parcelles que cette famille Youlayah s’est levée pour empêcher que les Djélymanguéyah ne mettent le grappin sur le terrain litigieux en question ».

Lors des altercations entre ces deux groupes, aucune perte en vie humaine n’a été déplorée, mais des dégâts matériels ont été enregistrés, notamment la démolition et l’incendies de plusieurs concessions.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE