Les résultats des classements ont révélé que ITFC a octroyé des financements de plus de 2 milliards de dollars US
La Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC) (www.ITFC-IDB.org), membre du groupe de la Banque islamique de développement (BID), a été classée 2e au niveau mondial mais également dans les listes de finance islamique de l’Europe, du Moyen-Orient et de l’Afrique (EMEA) des « Bloomberg Syndicated Loans League Tables 2019 » en tant que le plus grand « Teneur de Livres – Chef de File» et Arrangeur Principal Mandaté.

Les résultats des classements ont révélé que ITFC a octroyé des financements de plus de 2 milliards de dollars US en tant que « Teneur de Livres – Chef de File » et Arrangeur Principal Mandaté en 2019, consolidant ainsi sa position de partenaire solide et réputé avec lequel les autres banques et institutions financières s’efforcent de travailler.

« Le positionnement de ITFC dans le classement « Bloomberg Global Syndicated Loans League Tables 2019 » constitue un jalon important dans notre cheminement vers un renforcement de la  croissance socio-économique inclusive dans nos pays membres de l’OCI. Grâce à nos partenaires, ITFC a pu réaliser de grands progrès dans le développement de relations stratégiquement importantes avec les pays membres de l’OCI et dans la facilitation de financement pour des secteurs industriels extrêmement importants », a déclaré M. Hani Salem Sonbol, Directeur Général de l’ITFC.

La part de ITFC au « Global Bookrunner Islamic Finance » s’est élevée à plus de 9 % sur un volume de 2,04 milliards de dollars US, tandis que sa contribution au marché mondial de la finance islamique MLA a dépassé 6,9 %. Ces données positionnent clairement ITFC comme l’une des principales institutions financières internationales et régionales dans le monde.

Depuis sa création, ITFC a fourni plus de 51 milliards de dollars américains de financement du commerce aux pays membres de l’OCI. En 2019, ITFC a conclu d’importantes transactions syndiquées pour plusieurs pays membres, notamment l’Égypte, le Pakistan, le Bangladesh, la Turquie, la Tunisie, Djibouti et la Gambie, permettant de soutenir des secteurs clés tels que, entre autres, l’énergie, l’industrie, la santé et l’agriculture. ITFC prévoit de poursuivre et d’étendre le développement dans ses pays membres avec le soutien de sa fidèle base d’investisseurs.

 

Source : APO Group pour JMI

Comments

comments