Petite ville industrielle à l’origine, Sangaredi est une sous sous-préfecture du nord-ouest de Guinée, située dans la région de Boké. Siège de la Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG), elle abrite la plus grandes réserve mondiale de bauxite et d’autres compagnies comme Emirates Global Almuna(EGA). Sangaredi est l’une des cités de la CBG entourées de plusieurs quartiers.
Aujourd’hui cette cité de l’exploitation minière est confrontée à une dégradation poussée  de son environnement, suite à l’exploitation à grande échelle sans un programme de reboisement sérieux, chose qui affecte gravement son écosystème.
En cette saison sèche, la température avoisine les 38 degrés à l’ombre et plus sur les pistes et zones d’exploitation. 《Nous ici la chaleur est sans précédent. Il fait si chaud que parfois même les animaux se retranchent sous les plantes et, nous autres sommes exténués par cette canicule., se lamente maître Tall, tôlier de profession au quartier Thiankounnaye.
Les fleuves et marigots jadis qui en refoulaient en cette saison ont complètement tari. Le manque de reboisement est plus responsable de cette situation que l’exploitation selon certains agents de la société.
Pour eux, si le reboisement était suivi et régulier cette situation ne pouvait être telle quelle.《Les fleuves Lavage et Samayabhè qui étaient pleins d’eau et de poissons sont aujourd’hui transversables à gué et tout ça à cause des sociétés minières qui ne reboisent pas. Mais pire avec toute cette  chaleur, on n’a pas aussi le courant électrique. 》, renchérit Gallas Conté agent de sécurité dans une entreprise de la place.
Miniature de pièce jointe
À l’issue de notre constat, il ressort que si rien n’est fait avec l’allure de l’exploitation minière, la zone de Sangaredi risque de connaître  de moments de sécheresse véritable dans les prochaines années.
Aliou BAH

Envoyé spécial à Boké

Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments