La population de Kérouané aura bientôt son hôpital préfectoral, dont les travaux sont exécutés à 57% par l’entreprise SOCOM-Guinée, pour un délai de 8 mois. Cette infrastructure est entièrement financée par le gouvernement à plus de 27 milliards de francs guinéens.

Ce projet de construction s’inscrit dans le cadre du programme de renforcement du système sanitaire du pays, suite à la défaillance constaté pendant la crise d’Ebola. Entièrement financé par le gouvernement guinéen au compte du Budget National de Développement (BND), l’infrastructure en chantier est bâtie sur une superficie de 2 hectares englobant au total 31 bâtiments de toutes dimensions et de tous services confondus, le tout dans une clôture de 600m linéaires.

Selon l’ingénieur chargé des travaux, Alsény Karifa Camara : «le chantier est à ce jour exécuté à 57%. A part les carreaux, tous les matériaux sont en place. A cette allure, le nouvel hôpital préfectoral de Kérouané pourrait être mis à la disposition des bénéficiaires, d’ici fin 2017».

Une fois opérationnelle, cet hôpital va considérablement réduire beaucoup de cas  d’évacuation vers l’hôpital régional de Kankan.

AGP

Comments

comments