SHARE

La Zambie approuve le Cadre d’évaluation des systèmes d’évaluation de l’apprentissage élaboré par l’ADEA et le NALA

Des experts zambiens ont examiné et approuvé le Cadre d’évaluation des systèmes d’évaluation de l’apprentissage (LASEF) lors d’une réunion que l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA par l’intermédiaire de son Groupe de travail sur la gestion de l’éducation et l’appui aux politiques (GTGEAP), a organisée les 10 et 11 juillet 2017 à l’Intercontinental Hotel à Lusaka, en partenariat avec le Réseau pour l’évaluation de l’apprentissage en Afrique (NALA), le ministère de l’Enseignement général du pays et le Conseil des examens.

L’évaluation a réaligné les normes et les règles pour intégrer la perspective zambienne. Le pays rejoint à présent le Kenya, le Rwanda et le Sénégal qui ont déjà approuvé le cadre susmentionné.

L’atelier a réuni 23 participants parmi lesquels Cecelia Sakhala, Directrice des normes et des programme d’enseignement représentant le Secrétaire permanent du ministère de l’Enseignement général de la Zambie ; Angel Kaliminwa, Spécialiste principal des examens au Conseil des examens de la Zambie ; plusieurs membres du personnel du ministère de l’Enseignement général et du Conseil des examens ainsi que des représentants des syndicats d’enseignants, des partenaires de la coopération au développement et de la société civile.

Le LASEF a été conçu par le GTGEAP en collaboration avec le Pôle de qualité inter-pays de l’ADEA sur l’enseignement et l’apprentissage (PQIP-EA) et le NALA. Il a pour objectif principal de plaider en faveur des meilleures pratiques et de procéder à l’analyse comparative des capacités des pays à produire des résultats d’évaluation d’apprentissage pertinents, précis, opportuns et complets, ainsi que des informations qui peuvent servir à améliorer la gestion et la qualité de l’éducation.

Dans son discours liminaire, Sakhala a noté que l’Afrique n’a pas enregistré de bons résultats en matière d’utilisation des données pour améliorer la qualité et la pertinence de l’éducation qui concourt à l’atteinte des objectifs de la Stratégie continentale de l’éducation pour l’Afrique 2016-2025 (CESA 16-25). Elle espère toutefois que la mise en œuvre du LASEF en Zambie et dans d’autres pays sera une solution clé à ce défi.

S’exprimant au nom de Shem Bodo, Secrétaire exécutif par intérim de l’ADEA, Dzinoreva du GTGEAP, s’est réjoui de l’engagement du ministère de l’Enseignement général et du Conseil des examens de la Zambie, ainsi que de son leadership pour les pays membres anglophones du NALA. Il a indiqué que l’objectif ultime du LACEF était de souligner les domaines d’opportunité, les lacunes et les points forts des systèmes d’appréciation et d’évaluation des pays, soit par un mécanisme d’évaluation par les pairs, soit par une autoévaluation menée par les pays.

Pour sa part, Gertrude Bvindi, analyste de projet (GTGEAP), a présenté le LACEF aux participants à la réunion, en leur expliquant les normes et les différentes utilisations du Cadre. Les participants ont consacré les sessions restantes à examiner l’auto-évaluation du système d’évaluation de l’apprentissage zambien. Enfin, Angel Kaliminwa a clôturé la réunion et s’est félicité de la mise en œuvre du cadre comme une étape qui améliorera certainement le système d’évaluation en Zambie.

Pour de plus amples informations sur l’évènement, veuillez contacter :

Mahuba Hazemba, Responsable provincial des normes de l’éducation, ministère de l’Éducation générale, Zambie, T. (+260) 9667 54861  whmahuba@yahoo.com 

Comments

comments

SHARE

NO COMMENTS

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*