SHARE

Les violences sur mineurs sont toujours d’actualité en Guinée. Une situation à laquelle Labé ne fait pas dérogation. Dans la soirée de ce jeudi 27 juillet 2017, c’est une fillette de seulement deux ans qui a été brûlée par sa tante et tutrice au quartier Madina dans le nord est de la commune.

Selon un voisin de la tortionnaire sous le sceau de l’anonymat, dame Kadiatou Diallo serait une récidiviste:<< les tortures infligées à cette fillette n’ont pas commencé aujourd’hui. Sa tante l’a laisse toujours toute seule ici; souvent sur le pot contenant ses selles pour s’en aller ailleurs.
Aussi,elle met en garde toute personne qui donnerait à manger à l’enfant. Mais la petite s’introduit dans les prés dès que les portes s’ouvrent à la quête de quoi
manger. C’est ainsi qu’elle aurait pris la boîte de sucre pour assouvir sa faim. Il n’en fallait pas plus pour que sa tante, pour la punir, va allumer unfeu et brûler sévèrement ses deux mains. >>

Alerté par ce même voisin, le président du conseil de quartier Thierno Nounou Baldé, s’est immédiatement rendu sur les lieux accompagné d’agents de sécurité pour s’enquérir de la situation. <<C’est hier nuit pendant qu’on était en conseil de mosquée qu’un citoyen m’aappelé pour me dire qu’il y’a un enfant à côté de chez lui, au secteur Thyndel qui est maltraité. J’ai aussitôt appelé le chef du secteur pour le mandater d’aller voir. Sur le terrain il m’a appelé pour me dire que c’est effectif. Il m’a appelé le matin et m’a demandé d’aller voir comment secourir l’enfant. C’est ainsi que j’ai appelé à mon tour la chargée des questions du genre et de l’enfance, pour lui demander de gérer le cas. Elle a toute suite dépêché des agents  avec lesquels, nous sommes descendus sur le terrain. Les agents ont procédé à l’arrestation de ceux qu’on a trouvés sur place dont le mari de la tortionnaire, pour les amener à la préfecture. Je plaide pour que soient sanctionnés sévèrement et sans complaisance tous ceux qui sont impliqués directement ou indirectement dans le mauvais traitement infligé à cette enfant >> a laissé entendre Thierno Nouhou Baldé.

Indignée, au bord des larmes Fatimata Bailo, la responsable des questions du genre et de l’enfance a promis de se battre, pour qu’un tel cas de mauvais traitement ne reste pas impunis.

<<Depuis que j’ai commencé à exercer à Labé en 2010, c’est ma première fois de voir un enfant de deux ans maltraité de cette façon. Prendre les mains d’une innocente de deux ans, les mettre au feu comme de la brochette, parce que dit-on, elle aurait volé du sucre, c’est vraiment regrettable. Sans parler de cette brûlure, voyez le corps de l’enfant, les traces de la maltraitance
sont visibles, elle porte de très nombreuses cicatrices>>.

Parlant de la suite à donner à cette affaire, Madame Soumano prévient :<<Cette affaire ne restera pas impunie. Déjà l’epoux de cette méchante dame est mis aux arrêts et est mis en demeure de prendre en charge les soins de l’enfant, parce qu’il ne pouvait ignorer les agissements de sa femme, alors qu’ils vivent sous le même toit. Quant à la dame elle répondra de ces actes devant la justice
dès qu’elle sortira de l’hôpital où on nous apprend qu’elle a accouché>>, conclut la chargée du genre et de l’enfance à la préfecture de Labé.

BALDE Ibrahima Fodoué pour JMI
JMJ Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE

NO COMMENTS

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*