SHARE

D’après le WWF, le massacre annuel de 20 000 éléphants coûterait 25 millions de dollars par an au tourisme africain

D’après le WWF, le massacre annuel de 20 000 éléphants coûterait 25 millions de dollars par an au tourisme africain

D’après une étude du World Wildlife Fund, menée en collaboration avec les universités du Vermont et de Cambridge sur l’impact financier de la chasse illégale, le tourisme africain perd 25 millions de dollars à cause du braconnage des éléphants.

Selon l’étude, environ 20 000 éléphants sont tués en Afrique chaque année pour leurs défenses, alors que ces animaux constituent l’une des principales attractions touristiques du continent.

« Le braconnage n’est pas seulement une catastrophe écologique. Il entraine également un désavantage économique substantiel » a déclaré Christoph Heinrich, directeur de la conservation de la nature à WWF Allemagne.

Malgré les nombreux efforts mis en place pour lutter contre le braconnage des éléphants, les gouvernements africains ont du mal à lutter contre les prix élevés de l’ivoire sur le marché noir. Si cette situation venait à perdurer, l’industrie touristique de pays comme le Kenya et l’Ouganda pourrait sérieusement en pâtir.

Agence Ecofin

Comments

comments

SHARE

NO COMMENTS

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*