SHARE

La situation de calme précaire après la descente des jeunes dans la rue la nuit du lundi au mardi dernier, suite aux coupures de courant a dégénéré ce mercredi 13 septembre, dans la commune urbaine de Boké.

Selon les informations qui nous sont remontées depuis le Kakandé, de vives altercations entre manifestants et forces de l’ordre sont signalées dans certains quartiers de la ville. Déjà plus d’une dizaine de blessés sont enregistrés par l’hôpital préfectoral et au moins un manifestant a succombé à ses blessures.

Des actes de vandalismes concernant certains édifices publics, notamment des postes de police, des boutiques, des véhicules de la gendarmerie et même un établissement hôtelier, sont signalés par les habitants de la ville dont les rues barricadées ressemblent à un no man’s land. On se croirait presque à Cosa ou Bambeto !

Pendant ce temps les habitants restent terrés chez eux et la situation en ce moment même rappelle exactement celle d’avril dernier…

Boké est en train de sombre…

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE

NO COMMENTS

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*