SHARE

Suite au communiqué du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, déclarant que l’année 2017-2018, tous les bacheliers seront orientés dans les universités publiques, Dr Ousmane Kaba, ancien ministre et fondateur de l’Université Koffi Anan regrette cette décision.

Joint au téléphone par notre rédaction, le président de la Chambre représentante de l’enseignement supérieur privé (CRESUP), Dr Ousmane Kaba a indiqué que cet acte est une volonté des autorités d’anéantir le secteur privé de l’enseignement supérieur en Guinée.

L’ex allié du président Alpha Condé a déclaré qu’il croit que cela est tout à fait logique dans la politique du gouvernement de détruire le secteur privé.  ‘’ Je m’attendais personnellement à cette décision du ministère de l’enseignement supérieur. Mais, nous avons déjà déploré cette orientation politique, à travers un communiqué de la CRESUP’’, a-t-il dit.

Il a ensuite estimé que c’est la qualité de l’éducation qui est mise en jeu par le gouvernement : ‘’Ce qui se passe, c’est que les étudiants vont être entassés dans les universités publiques insuffisantes. La qualité de l’enseignement supérieur va encore se dégrader plus. A force de vouloir détruire son secteur privé, on détruit toute sa jeunesse’’, a signalé Dr Ousmane Kaba.

 

Léon KOLIE pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE

NO COMMENTS

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*