SHARE

La directrice de l’Agence guinéenne des spectacles (AGS), Sayon Bamba, était ce mardi 22 août face à la presse, pour faire le point sur le projet de renforcement des capacités des délègues régionaux de l’AGS, qui ont été  outillés sur les principes d’organisation des spectacles vivants et les mécanismes optimaux de rentabilisation.

Initiée par sa structure, cette formation a permis de redéfinir pour les délègues régionaux, leur approche dans la gestion des spectacles vivants.

Après plusieurs jours de formation clôturée ce mardi 22 août à Conakry, la directrice de l’Agence guinéenne de spectacles  est revenue sur les enjeux de la nouvelle dynamique qu’elle entend impulser à la tête de l’AGS « Nous voulons désormais  prendre notre responsabilité, pour faire des spectacles vivants une réalité  dans les régions, faire en sorte que le showbiz puisse être réglementé avec des prix abordables pour le bonheur du public,  une façon de donner un cachet particulier aux spectacles avec des artistes à la dimension de l’événement » a laissé entendre la DG de l’AGS.

Elle a par ailleurs expliqué que son récent déplacement à l’intérieur du pays, était non seulement dans le but de prendre contact avec les agents relevant de sa structure, mais aussi de les informer sur les nouvelles  décisions prises par son département ministériel.

Elle a déclaré enfin que les agents formés seront chargés de coordonner les événements culturels dans leurs différentes zones d’affectations respectives, en insistant sur la nécessité de promouvoir  le spectacle vivant dans les différentes régions du pays, dans un monde en perpétuel mouvement.

Mamadou Aliou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE

NO COMMENTS

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*