SHARE
Le monde des  écrans géants dans la capitale malienne n’est plus le monopole d’un groupe.Depuis peu, plusieurs acteurs ont changé la donne.  
En 2015 , arrivait une nouvelle touche de communication : les télévisions géantes aux carrefours de Bamako. Fruit d’un groupe sénégalo-malien dénommé Atlantis, le Mali découvrait une façon de se promouvoir. Seulement, de nouvelles tendances ont fini par émerger dans ce secteur.
On peut citer en premier le groupe Stellis dont le promoteur est membre du gouvernement. Présent au niveau du premier pont de Bamako et à la Chambre de Commerce, il a l’avantage d’être l’une des premières agences de communication du Mali. Les intérêts politiques en feront un partenaire non des moindres durant les échéances électorales en vue. 
Pourtant, un nouvel acteur vient de s’annoncer dans la danse : Ovni communication. De la gare de Sogoniko à Bako Djikoroni, ce groupe est présent. Mieux, OVNI a su se faire remarquer en investissant le carrefour du grand Hôtel de Bamako. Un soulagement pour les policiers sur les lieux qui jouissent de la lumière de l’écran durant la nuit pour administrer la circulation routière.
Ces exemples indiquant que la saga du LED (écran géant) qu’Atlantis était l’exclusif opérateur est contraint à partager le marché. Il faut cependant noter que le milieu est loin d’avoir tombé ses rideaux. Des cadors du secteur public cette fois, seraient entrain de constituer le capital minimum pour commander le matériel qu’il faut et s’inviter dans la danse.
Ca va barder en 2018 !

 

Idrissa KEITA pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments

SHARE

NO COMMENTS

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

*