Sous la supervision de l’assistante technique de la CENI, la préfète Hadja Gnalèn Condé a procédé ce lundi 10 février, au lancement des opérations de distribution des cartes d’électeurs.

En présence des cadres de la préfecture, des autorités communales et sous-prefectorales, les démembrements de la CEPI, des CESPI et CECI, Hadja Gnalen Condé a donné des instructions fermes aux différentes équipes.

« Vous avez la responsabilité de ce travail. Faites le avec conscience et sans partie prise », a dit en substance Hadja Gnalen Condé, tout en souhaitant bon travail aux distributeurs.

Pour sa part, la chargée de mission de la CENI a rassuré les citoyens que toutes les dispositions sécuritaires sont prises pour le bon déroulement du processus.

« Actuellement nous livrons au niveau  des quartiers et les agents assureront l’acheminement vers les autres subdivisions et assurer la distribution. Je vous rassure que toutes les dispositions sécuritaires sont prises pour la réussite de cette activité», souligne Mariama Soumah.

Cette distribution se fait au moment où les opposants à la tenue des élections législatives couplées au référendum, se disent déterminés à empêcher l’aboutissement du processus. Une autre paire de manches. La crainte d’éventuels incidents au cours de ce travail, se lit sur les visages, c’est pourquoi des agents de services de sécurité sont visibles aux côtés des distributeurs.

Aliou BAH pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info 

Comments

comments