Il y a 40 ans jour pour disparaissait  l’écrivain guinéen qui a pour la première fois publié une oeuvre littéraire à dimension internationale. Avec son roman L’Enfant noir publié  en 1953, Camara laye enchante le monde des lettres dans les années  » 50″ et apporte sa contribution dans la valorisation de l’identité culturelle du monde. Il meurt en exil à Dakar en 1980.

Qui était- il ? 

Camara Laye nait en Guinée en 1928 et meurt en 1980 au Sénégal. Fils d’une famille guinéenne traditionnelle, il quitte son pays après le lycée pour rejoindre la France et poursuivre des études de mécanique. En 1953, après avoir obtenu un diplôme d’ingénieur, il écrit un premier roman, L’Enfant noir, qui relate son enfance heureuse en Guinée.Résultat de recherche d'images pour "camara laye"

En 1956, Camara retrouve son pays d’origine et occupe des postes importants au ministère de l’Information. Quelques années plus tard, il s’exile pour des raisons politiques au Sénégal. Il publie Dramouss, la suite de L’Enfant noir, qui raconte sa désillusion lors de son retour en Guinée. Devenu chercheur, il s’intéresse aux griots et à la tradition poétique et musicale africaine.

Résultat de recherche d'images pour "camara laye"À retenir que les œuvres du chantre de la littérature africaine dans sa partie guinéenne, bien qu’enseignées dans les écoles de son pays, ont tendance à disparaître des rayons des bibliothèques.

Paix à son âme !

JMI Copyright © JustinMorel.Info 

Comments

comments