Sékou 2 CONDE né en 1948 à Makono dans la préfecture de Kankan est fils de Mamadi et Djeliman Traoré ; Décédé le dimanche 12 janvier 2020 à Conakry Très tôt, il s’intéresse au Doundoumba, la célèbre danse des hommes forts de la Haute Guinée. A cette époque il se fait remarquer par le Commandant de Région, Monsieur Biro KANTE qui le recrute au compte du ballet de la troupe fédérale de Kouroussa qui sera ensuite dirigée par Djiba KANTE.

On se souvient encore de la ‘’Sarabande des Vierges de la Danse : nos filles ne sont pas des danseuses, elles sont la danse’’ présentée par ce ballet à la quinzaine artistique de 1965. Pour la première fois et pendant une heure, le public a ovationné uniquement des filles sur scène ensuite pendant les trente prochaines minutes, les hommes ont exécuté avec brio les neuf phases du Doundoumba. C’est au cours de ce spectacle que le jeune Sékou s’est brillamment illustré par son talent artistique et son imposante stature.

En 1967, il est recruté avec Djiba KANTE, chorégraphe et Koriamoudou DOUMBOUYA, batteur, au sein des Ballets Africains, suite à un test organisé par la direction de la Troupe. Dès lors, il connaitra une brillante carrière artistique avec les Ballets Africains qui ont effectué plusieurs fois le tour du monde.L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout et plein air

Dans les différentes tournées, il a enregistré un énorme succès sur les scènes les plus prestigieuses des grandes villes et capitales du monde. En dehors d’un riche palmarès récompensant les efforts des Ballets Africains, Compagnie ayant permis la préservation, la conservation et la valorisation de notre patrimoine artistique national, Sékou 2 CONDE, l’homme au filet de la ‘’Forêt Sacrée’’ a été reconnu par le Journal NEW YORK TIMES comme l’un des meilleurs danseurs de Doundoumba.

« Artiste talentueux, imposant par la taille et les gestes, il remplissait la scène dans ses rôles des souverains du Manding aux costumes richement colorés et brodés ; il savait en imposer au public. »Résultat de recherche d'images pour "Sékou 2 Condé des ballets africains"

A titre personnel :

– 1972 : il est gratifié de la Médaille d’Or du Meilleur artiste du Zaïre ;

– 2010 : il a reçu le diplôme du Mérite Culturel ;

– 2011 : il est élevé au rang d’Officier de l’Ordre National du Kolatier de la République de Guinée.

Outre ces distinctions personnelles décernées à l’illustre disparu, les Ballets Africains ont bénéficié de plusieurs distinctions à travers le monde, dont entre autres :Résultat de recherche d'images pour "ballets africains"

– 1965 : La Clef de la ville de Cleveland (USA) ;

– 1967 : Médaille d’Honneur du Travail de la République de Guinée ;

– 1968 : Médaille d’Or aux Jeux Olympiques de Mexico (Mexique) ;

– 1972 : Médaille du Mérite de Kingston (Jamaïque) ;

– 1972 : La Clef de la ville de Santiago (Chili) ;

– 1972 : Médaille d’Or du Meilleur Artiste au Zaïre ;

– 1973 : La Clef de la ville de Newark (USA) ;

– 1982 : Médaille d’Or de la ville de Lannion (France) ;

– 1983 : Médaille d’Argent de la fête du Trône à Oujda (Maroc) ;

– 1984 : Diplôme d’Honneur des Jeux Olympiques à Los Angeles

(USA) ;Résultat de recherche d'images pour "ballets africains soundiata keita"

– 1985 : La Clef de la ville de Nantes (France) ;

– 1990 : La Couronne du Festival des Sacres de Reims (France) ;

– 1991 : Citoyen d’Honneur de la ville de Dallas (USA) ;

– 1991 : La Clef de la ville de Columbus (USA) ;

– 1991 : Citoyen d’Honneur de l’Etat d’Ohio (USA) ;

– 1991 : La Clef de la ville de New Orléans (USA) ;

– 1993 : Diplôme d’Honneur du XXème festival des Cultures de Gannat (France) ;

– 2004 : Prix du Patrimoine International de la Culture à Los Angeles (USA) ;

– 2004 : Diplôme de participation au festival des Cultures noires à Los Angeles ;

– 2004 : Témoignage de satisfaction de la ville de Detroit (USA) ;

– 2009 : Trophée du Meilleur groupe de la danse à Hunan (Chine) ;

– 2011 : Médaillés dans l’Ordre National Kolatier (Guinée) ;

– 2014 : Trophée C.I.O Sport et Culture ;

– 2017 : Ambassadeur de Conakry, capitale mondiale du livre.

Que dire de plus sinon que d’implorer la grâce divine et saluer la mémoire de l’illustre disparu que nous allons accompagner en ce jour saint à sa dernière demeure et tous les autres valeureux artistes et hommes de culture qui nous ont devancés.

A cette douloureuse occasion chargée d’amertume qui nous étreint, le Ministère en charge de la Culture, au nom du gouvernement et de son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Pr Alpha CONDE, renouvelle ses condoléances les plus attristées à la famille éplorée, à la grande corporation des artistes ainsi qu’à toute la nation guinéenne que Sékou 2 CONDE a tant aimée et servie avec loyauté.

Dors en paix grand maître des planches, grande lumière culturelle Sékou 2 CONDE.

Puisse le très Haut t’accueillir dans son royaume céleste et t’accorder la meilleure place en son Saint Paradis.

Amen !

 

Jean Baptiste WILLIAMS pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info 

Comments

comments