L’évaluation périodique de la performance des Ministères a débuté ce mercredi, 08 janvier à la Primature. Elle vise à mesurer les progrès enregistrés par les différents Ministères vers l’atteinte des objectifs de développement fixés dans leurs lettres de mission.

L’opération est conduite par le pool de coordination du Bureau de suivi- évaluation de l’action gouvernementale et des politiques publiques, présidé par M. Khader Yacine Barry, ministre conseiller
spécial du Premier ministre.

Elle s’inscrit dans un cadre de qualification de l’action
gouvernementale, de renforcement de la transparence, de responsabilisation accrue des détenteurs d’autorité à tous les niveaux de la hiérarchie administrative et de l’établissement d’une logique de gestion axée sur les résultats.

À l’ouverture de la série des séances d’évaluation, le conseiller spécial du Premier ministre a précisé qu’elle « constitue un instrument clé de la gouvernance qui permet de mesurer les progrès accomplis et de s’accorder de manière dynamique sur les ajustements
indispensables à une plus grande qualification de l’action publique »

Poursuivant, il a souligné que le Premier ministre, Dr Ibrahima Kassory Fofana est fortement attaché à l’atteinte des objectifs de développement qui lui sont assignés par le Chef de l’État, en particulier, les questions qui touchent les populations.

Pour lui, il est du devoir et de la responsabilité du Premier ministre de s’assurer que l’ensemble des départements ministériels, progressent réellement vers l’atteinte des objectifs définis dans leurs lettres de
mission. C’est pourquoi, il est important d’évaluer afin d’identifier et de surmonter les goulots d’étranglement pour accélérer la mise en œuvre de la politique du gouvernement à travers la mise en œuvre des lettres
de mission au titre de l’année 2019.

JMI Copyright © JustinMorel.Info 

Comments

comments