Home Actu LELOUMA : Laouratou, relais communautaire se démarque…

LELOUMA : Laouratou, relais communautaire se démarque…

Depuis leur déploiement en 2018 dans les 40 communes de convergence du pays, les relais communautaires (RECO) facilitent la mise en œuvre des activités que l’UNICEF mène à la base auprès des communautés. Ils jouent un rôle crucial au sein de leurs communautés respectives, car ils ont pour mission d’accroître l’accès universel aux services sociaux de base de leurs communautés. Pour ce faire, ils passent de foyer en foyer pour se rassurer que les femmes enceintes sont en train de fréquenter le centre de santé conformément à leurs rendez-vous de consultations prénatales. 

Ils s’assurent également que l’ensemble des enfants de leurs zones de couverture sont vaccinés en fonction du calendrier vaccinal, qu’ils ont leurs extraits d’actes de naissance, que ceux qui ont l’âge d’aller à l’école sont scolarisés, que les femmes ont introduit dans leurs pratiques culinaires, les connaissances acquises suite aux démonstrations culinaires organisées pour lutter contre la malnutrition des enfants. Laouratou Diallo, Relais communautaire de Ndantary Thioboy, district situé à 7km de la commune rurale de Diountou, préfecture de Lélouma, témoigne « Dès les premiers jours de mon engagement en tant que RECO, j’ai sensibilisé les femmes de mon district sur la nécessité de rallier le poste de santé pour tout problème de santé. Au terme de cette sensibilisation, j’ai répertorié celles qui étaient enceintes et celles qui avaient des enfants et j’ai commencé à les suivre en les accompagnant même au poste de santé. C’est cette proximité qui a fait naître cette confiance entre nous. Depuis lors, quand l’une d’elles tombe enceinte, elle vient me voir et je l’accompagne au poste de santé pour son suivi. Je note les rendez-vous de chacune d’elles dans mon registre pour un meilleur suivi. La machine est bien huilée aujourd’hui, car tout se passe bien. Je m’occupe aussi des enfants pour ce qui est de leur scolarisation, de leurs enregistrements à l’état civil, etc. ».

Les femmes de Ndantary Thioboy
Les femmes de Ndantary Thioboy

C’est ainsi que, lors du passage dans la commune de Dr Pierre Ngom, Représentant de l’UNICEF, les femmes de la localité n’ont pas manqué de témoigner de leur soulagement depuis que Laouratou est à leurs côtés pour les enfants.

« Je remercie infiniment l’UNICEF pour ce qu’il est en train de faire pour nous et nos enfants à travers ses RECO. Celui de Ndantary Thioboy en particulier, nous rend un service inestimable, car c’est grâce à elle que je suis parvenue à cultiver en moi, l’habitude d’aller au poste de santé pour mes problèmes de santé. Elle m’a beaucoup aidée pour l’enfant que je porte. Quand je suis tombée enceinte, je suis allée l’informer et c’est elle qui m’a accompagnée au poste de santé pour mon carnet, tous les jours maintenant, c’est elle qui vient me rappeler mes rendez-vous. Elle nous a aussi appris les pratiques familiales essentielles pour une meilleure hygiène. De même quand j’ai accouché, c’est elle qui est venue collecter les données pour l’enregistrement de mon enfant à l’état civil et mon enfant a aujourd’hui son extrait d’acte de naissance.» témoignera Ramatoulaye Bah.

Ramatoulaye Bah de Ndantary Thioboy
Ramatoulaye Bah de Ndantary Thioboy
« Dans le cadre de l’ATPC, Laouratou Diallo nous apprend comment entretenir nos latrines et aussi la gestion de tout autre déchet. Il y a des puits améliorés construits par l’UNICEF, elle nous apprend comment les entretenir. Ces puits nous aident beaucoup, car nous avons un sérieux problème d’eau ici. »
Latrine construite avec l'approche ATPCLatrine construite avec l’approche ATPC
En s’adressant à son tour à la communauté, Dr Pierre Ngom a promis la poursuite du travail de l’UNICEF en faveur des femmes et des enfants, des jeunes. Il a également encouragé la communauté de Ndantary Thioboy à poursuivre le travail visant à protéger les droits de l’enfant. « L’UNICEF avec le gouvernement et les partenaires, va continuer à s’assurer que le support des RECO va continuer, car nous sommes tous d’accord que les enfants, c’est aujourd’hui et demain. Tout ce qu’on fait pour les enfants, on le fait pour nous-mêmes et pour les générations futures. L’un des premiers droits d’un enfant, c’est l’identité et donc, lorsqu’un enfant naît, trouvez-lui un extrait d’acte de naissance, allaitez-le bien, envoyez-le à l’école », a-t-il conseillé.
Dr Pierre Ngom, Représentant Résident de l'UNICEF
Dr Pierre Ngom, Représentant Résident de l’UNICEF s’adressant à la communauté de Ndantary Thioboy.

Le Représentant de l’UNICEF, conduit par les notables de Ndantary Thioboy, visitera quelques latrines construites avec l’approche ATPC (Assainissement Total Piloté par la Communauté), avant de constater l’évolution de l’enregistrement des naissances et échanger avec les groupements de femmes formés aux démonstrations culinaires en vue de lutter efficacement contre la malnutrition. Et pour clore l’étape, la commune de Diountou a bénéficié de l’installation d’un forage pour faciliter l’accès à l’eau potable aux enfants et aux femmes.

Saa Momory KOUNDOUNO pour JMI

Comments

comments