La Blue de Zone de Kaloum a abrité le 6 Décembre 2019 (en différé d’un jour) les festivités marquants la Journée Internationale des volontaires. Un événement marqué par la présence effective du Ministre de la jeunesse et Emploi Jeunes, Mr Mouctar Diallo, du Représentant du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme, Mr Patrice Vahard, du Coordonnateur National du Fonds de Consolidation de la Paix (PBF), Mr Ibrahima Barry,  du Représentant résident adjoint du PNUD, Mr Eloi Kouadio IV et de la Chargée de Programme Volontaires des Nations Unies, Fatoumata Koumba Dieng. Plusieurs acteurs et volontaires nationaux et internationaux ont pris part à la célébration.

Célébrée cette Année sous le thème « Le Volontariat pour un Futur Inclusif », la Journée internationale des volontaires (JIV) a été une occasion de souligner la contribution significative des volontaires pour des sociétés plus inclusives et plus égalitaires mais aussi de rendre un hommage particulier aux milliers de volontaires dans qui travaillent bénévolement, parfois loin de leurs familles et de leur pays, pour faire renaître l’espoir.

C’est pourquoi, dans son intervention, Fatoumata Koumba Dieng a insisté sur le fait que cette année, la JIV a mis un accent particulier sur l’ODD 10 et sur la poursuite de l’égalité et de l’inclusion par le volontariat qui offre aux personnes, en particulier celles qui sont souvent laissées pour compte, l’occasion de jouer un rôle important dans leurs communautés. Le volontariat est universel et, lorsqu’il est accessible à tous, peut devenir un puissant correcteur d’inégalité. Investir davantage dans le volontariat permet de réduire la distance sociale en créant des espaces et de possibilités de renforcer l’empathie et la solidarité, deux défis auxquels le monde est confronté maintenant et le sera à l’avenir.

De son côté, le Représentant résident adjoint du PNUD a passé le message du Secrétaire Général des Nations Unies à l’occasion de cette Journée. Pour Mr Eloi Kouadio IV : Force est de reconnaitre que les volontaires du monde entier n’ont pas seulement contribué à la cristallisation des ODD, mais ils ont également acquis une expertise unique en menant à bien les objectifs de l’ONU au niveau local et mondial, en promouvant la mobilisation, l’intégration et l’engagement des communautés locales.

Message de circonstance à l’occasion de la JIV 2019, du Secrétaire Général des Nations Unies, Mr Antonio Guterres : L’Agenda 2030 appelle à un monde juste, équitable, tolérant, ouvert et socialement inclusif, dans lequel les besoins des plus vulnérables sont satisfaits.

Le volontariat est un mécanisme puissant permettant de faire participer les personnes, en particulier les plus marginalisées, à la réalisation des objectifs de développement durable. Quand les gens font du volontariat, ils se connectent avec les autres et développent un sens de responsabilité.

Outre l’augmentation du nombre de Volontaires des Nations Unies participant aux activités du système des Nations Unies en faveur de l’Agenda 2030, nous devons continuer à promouvoir le volontariat dans le monde entier, car il favorise la solidarité et la cohésion au travers de valeurs fondamentales de coopération et de réciprocité. Le volontariat est essentiel pour que les efforts de développement durable au niveau mondial soient la propriété de tous, mis en œuvre par tous et pour tous.

 Le Ministre de la Jeunesse et Emploi jeunes, dans son discours de lancement de la Journée a souligné : Depuis 2009, grâce à l’appui technique et financier du Système des Nations Unies à travers le PNUD, que nous remercions vivement, le Gouvernement a déployé de jeunes volontaires à travers le pays. Les plans d’action des volontaires guinéens sont variés à l’image des besoins des communautés qui les reçoivent. La Guinée est le pays qui accueille plus de volontaires internationaux en Afrique au sud du Sahara. 750 volontaires internationaux soutiennent les collectivités locales. Les volontaires contribuent donc au développement du pays. Le ministère de la jeunesse et de l’emploi jeunes a formé 30 mille jeunes dans le cadre du volontariat d’urgence et 500 jeunes dans le volontariat d’expertise, d’autres dans la sensibilisation, la préservation de la Paix.

Mamadou Saliou DIALLO pour JMI

Comments

comments