La Cité Solidarité a abrité le 3 Décembre dernier la Journée Internationale des Personnes handicapées. Un événement réhaussé cette année,  de la présence effective du Président de la république, le Professeur Alpha Condé et marqué l’inauguration de Centre des Métiers, construit et équipé avec l’appui du PNUD.

La Journée des personnes handicapées 2019, organisée sous le thème : Favoriser la participation des personnes handicapées et leur pouvoir d’agir : Un geste à la fois,   est célébrée le 3 Décembre de chaque année depuis 1992 à l’initiative de l’Organisation des Nations-Unies (ONU). Elle vise à promouvoir la compréhension des questions de handicap et à mobiliser le soutien pour la dignité, le droit et le bien-être des personnes handicapées et à éveiller les consciences et de mobiliser des soutiens autour des enjeux fondamentaux liés à l’inclusion des personnes handicapées dans la société et à leur participation au développement.

Le Ministère de l’Action sociale, de la Promotion féminine et de l’Enfance (MASPFE) en partenariat avec le PNUD, a réalisé plusieurs activités de promotion et d’inclusion des Personnes Handicapées. Le soutien du PNUD au Gouvernement de la Guinée se manifeste à tous les niveaux, dans plusieurs chantiers de développement durable.

C’est entre autres :

–           L’appui à l’élaboration d’un programme National d’inclusion des PH

–           L’appui à la mise en place d’un mécanisme de coordination des actions en faveur des PH ;

–           L’appui à la réhabilitation et en équipements du centre d’apprentissage des métiers de Conakry ;

–           L’appui à la mise en place d’un partenariat entre la Guinée et la Sierra Leone en faveur des PH ;

–           La promotion et l’appui aux entrepreneurs handicapées porteurs de projets

Cette célébration a été mise à profit par le Représentant résident adjoint du PNUD, Mr Eloi Kouadio IV pour rappeler : Des progrès ont été accomplis sur de nombreux fronts pour promouvoir l’inclusion des personnes handicapées, de leurs droits, de leur bien-être et de leurs perspectives dans l’agenda mondial.

Je me réjouis qu’en Guinée, tous les documents de planification stratégique du développement prennent en compte la cause des personnes handicapées.  Je voudrais saisir l’opportunité qui m’est offerte pour féliciter le Gouvernement et saluer le fait que le PNDES, cadre de référence de l’Etat qui guide les interventions en développement, ait pris en compte la prise en charge des personnes handicapées parmi les priorités de Développement. En effet, le Pilier 3 du PNDES met l’accent sur la valorisation du capital humain et le renforcement de la lutte contre l’exclusion et les inégalités sociales. Permettez-moi ainsi Mr le Président de la République de vous remercier pour votre engagement et votre vision mais aussi la volonté politique exprimé par votre Gouvernement sous votre leadership pour l’amélioration des conditions d’existence et la défense des intérêts des personnes handicapées.

Mme la Ministre de l’Action sociale de la Promotion Féminie et de l’Enfance, a salué la présence effective du Président de la République, grâce à qui :  le handicap fait désormais partie des grands sujets sociaux de la 3ème république et la perception du handicap et des personnes handicapées est en train d’évoluer positivement dans notre pays. En me référer aux réalités de la sous-région, je ne suis pas très sûr que beaucoup fasse mieux que la Guinée à l’occasion de ce 3 Décembre.

Mohamed Moustapha Kaba, handicapé visuel porte-parole lisant sur écriture Braye a dans son intervention attiré l’attention des responsables sur eux avant de formuler quelques doléances visant à améliorer les conditions de vies des personnes vivant avec un handicap parmi celles-ci : Assister les familles d’enfants handicapés dans l’accès au service d’éducation et de santé, inscrire l’accessibilité des personnes handicapées aux édifices publiques, couper à jamais la chaîne d’exploitation des enfants de mendicité et de tout prétendu soutien des ménages. Offrir des bus de ramassage des élèves à l’école des aveugles et à celui des sourds muets.

Pour le Président de la République c’est une obligation et un devoir de l’état de prendre les personnes handicapées en charge. Mais pour cela il faudrait regarder les réalités en face il est temps que les attitudes, comportements, préjugés et stéréotypes négatifs à l’endroit des personnes handicapées cessent. Heureusement que notre pays s’est engagé dans l’inclusion depuis quelques années.

La célébration de cette journée a enregistré une exposition d’arts et des produits de l’artisanat guinéen et de la maroquinerie, réalisés par les personnes la prestation artistique de plusieurs artistes handicapés.

Mamadou Saliou DIALLO

Chargé des Communications

PNUD Guinée

Comments

comments