C’est dans une atmosphère de consternation et  de désolation que les familles, amis et leaders du Front National pour la Défense de la Constitution et leurs militants et sympathisants, sont venus nombreux ce lundi, 04 novembre 2019, à l’hôpital de l’Amitié Sino-Guinéen situé à Kipé dans la commune de Ratoma, pour récupérer les corps des jeunes manifestants tués lors des manifestations des 14, 15 et 16 octobre dernier à Conakry.

Le constat de notre reporter sur les lieux funèbres est très amer, en ce sens que lors de l’exposition des corps des jeunes manifestants, les militants et les familles éplorées,proféraient avec colère des slogans hostiles à l’endroit du gouvernement Alpha Condé.

On pouvait entendre ceci : « Ce sont des jeunes tués à la fleur de l‘âge! Nous réclamons justice. Nous n’accepterons pas qu’Alpha Condé et son gouvernement bradent notre démocratie.  Non, non et non!». 

Miniature de pièce jointeA noter que des leader des partis politiques majeurs notamment, Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré et tant d’autres étaient présents à l’Hôpital Sino-Guinéen pour la levée du corps des jeunes manifestants victimes des dernières manifestations déclenchées  par le FNDC contre un éventuel 3ème mandat  d’Alpha Condé. Les enquêtes sont en cours, mais en attendant les Forces de l’ordre sont suspectées par de nombreux observateurs

Les corps vont être inhumés au cimetière de Bambéto et après la prière de 14 heures.

Reportage de Léon KOLIE pour JMI

Copyright © 2019 JMI JustinMorelJunior.Info   Aperçu de l’image

Comments

comments