La formation de 40 journalistes des médias locaux et des communicateurs traditionnels de Fria sur le Rôle des médias dans la prévention et la gestion des conflits en période électorale a démarré ce Mardi 29 Octobre 2019 à la Bibliothèque de Fria sous la présidence de Mme Gnalen Condé, Préfète de Fria et en présence du Maire de Frai, El Hadj Lansana Boffa Camara et du Conseiller Technique Principal du Projet Dialogue et participation politique inclusive en Guinée du PNUD, financé par le Fonds de Consolidation de la Paix (PBF), M. Justin Morel Junior.

Cette formation initiée par Friaguinee.net est un site web d’actualités générales crée en Décembre 2017, basé à Fria, une ville minière située à 160 km de Conakry, et géré par Mme Dienabou Diallo, a pour objectif de renforcer les capacités des acteurs du secteur médiatique pour promouvoir le dialogue social, le développement et la participation citoyenne des journalistes dans le processus électoral dans le but de permettre aux acteurs des médias publics, privés et aux communicateurs traditionnels de la préfecture de Fria d’être mieux outillés dans le traitement de l’Information pour la diffusion de l’information responsable, la construction de la paix et de la promotion du développement durable.

Deux présentations majeures ont suivi la cérémonie officielle d’ouverture à savoir la Communication de crise, et le partage de l’approche PESTEL par le CTP du Projet du Dialogue et participation politique inclusifs en Guinée (PNUD/PBF), M. Justin Morel Junior, suivi d’échanges et de discussions après les travaux de groupe sur des thématiques.

La Communication de crise étant considérée comme situationnelle, l’Approche PESTEL qui a une portée politique, économique, socioculturelle, technologique, environnementale et légal) vise à amener les journalistes à se poser les bonnes questions en amont de la crise, s’imprégner des points de vigilance afin d’éviter les erreurs d’appréciation.

Mme Dieynabou Diallo, responsable du site Friaguinee.net, initiatrice de cette formation a exprimé toute sa joie à l’endroit du PNUD qui a décidé d’accompagner son projet de formation.L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes assises

« C’est avant tout, le lieu de remercier le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) pour son appui technique et financier, sans lequel, cette formation n’allait pas voir le jour.
Nous savons tous, que nous sommes dans une période décisive de l’histoire de notre pays avec la tenue prochaine des élections législatives et présidentielles.
En tant qu’hommes, femmes de médias et communicateurs traditionnels, nous jouons un grand rôle dans notre société car les médias sont les garants d’un droit fondamental, le droit à l’information, qu’il convient d’exercer en toute liberté mais avec responsabilité. Le journaliste doit être toujours agent de paix, la conscience orale de l’opinion publique et de la société civile. Il expose des faits susceptibles d’aider le public à accéder à la vérité. Il contraint ainsi les autorités politiques à la transparence. Il est en droit de dénoncer mais doit disposer de preuves irréfutables. C’est ainsi, qu’il aide à construire ou à renforcer la démocratie. Particulièrement en période électorale, les journalistes sont l’objet de toutes les convoitises et sont de ce fait exposé à certaines tentations. Ils doivent donc observer les règles éthiques et déontologiques qui s’appliquent à leur métier. »

M. Justin Morel Junior a, au nom de la Représentante résidente du PNUD invité et encouragé les journalistes et communicateurs traditionnels de Fria à opter pour une communication responsable pour préserver et la consolidation du tissu social.

En ouvrant les travaux, Madame la Préfète de Fria, Mme Gnialen Condé a commencé par saluer la pertinence du thème de formation qui est une première à Fria avant d’indiquer que : « J’ose espérer que la tenue de ce présent atelier vous permettra d’acquérir des notions nécessaires qui vous aideront à informer et communiquer avec les populations en vue d’un comportement responsable pour la préservation de la Paix et l’instauration d’un climat apaisé dans la préfecture de Fria durant tout le processus des futures élections législatives pour le maintien de la quiétude sociale par la diffusion responsable des informations envers les populations pour l’acceptation des résultats qui sortiront des urnes ».

Ce mercredi, les participants ont eu droit à la présentation de Mr Augustin Raymond Marie Gnimassou, Professeur d’Université sur la gestion de crise en période électorale avant la cérémonie de clôture qui sera présidée par Mr Amara Somparé, Ministre de l’information et de la Communication.

L’image contient peut-être : 1 personne
Mamadou Saliou DIALLO pour JMI
Copyright © 2019 JMI JustinMorelJunior.Info  

Comments

comments