Cinq mois après les premiers recrutements, plusieurs jeunes Maliens ont eu une issue favorable contre le chômage. Les paris sportifs favorisent leur insertion professionnelle au vu de l’affluence dans le secteur !

C’est au mois d’Avril 2019 que l’appel à candidatures a pris forme. Pourtant beaucoup ne voyaient pas les paris sportifs émerger au Mali. D’une part à cause de la pesanteur religieuse mais aussi parce que PMU-Mali était sur d’autres fronts dont celui de l’événementiel. Après un soutien affiché à ce niveau auprès des jeunes entrepreneurs , la structure digérée par Kafogo Coulibaly a réorienté ses efforts.

Avec le groupe BET connue mondialement dans l’arène des paris sportifs , un produit verra le jour : le PARIFOOT. La population étant férue de foot y trouve son compte vu l’engouement autours des matchs de football. Le Mali est une nation de foot et a organisé la CAN 2002 du fait de son dévouement pour le sport roi.Mieux , le recrutement en la matière aura permis d’avoir des revendeurs à tous les coins de la capitale.

Des espaces aux couleurs du PMU-Mali et son partenaire visibles à tous les carrefours et ronds points de Bamako. Même l’intérieur de certains quartiers où les jeunes affluent ont été touchés. Il est donc loisible de comprendre qu’il y a eu des incidences quand à la lutte contre le chômage. Des centaines de jeunes jouissent ainsi d’un emploi à temps autours d’une passion partagée : le Football.

Surtout que le job en question est à temps plein pour un effectif de plus de 70 salles de jeu et e 350 salariés environ.

CORRESPONDANCE PARTICULIÈRE POUR FUTURCOM PLANET


IDRISSA KEITA pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info  


De : IDRISSA KEITA
Envoyé : mardi 8 janvier 2019 11:43
À : justinmorel@outlook.com <justinmorel@outlook.com>
Objet : coup de gueule MARA

Comments

comments