Cette espèce qui dominait le monde végétal il y a 280 millions d’années a réussi à se développer sur l’île de Wight au Royaume Uni Bonjour chers lecteurs. Nous vous présentons une reproduction d’un article intéressant du site 20 minutes. Bonne Lecture.

Pour la première fois depuis 60 millions d’années, une plante habituée aux falaises calcaires des pays chauds a poussé au Royaume-Uni. Deux plants de cycas du Japon accrochés à un escarpement dans un jardin botanique de Ventnor, sur l’île de Wight, ont en effet développé des organes de reproduction sous forme de cône, rapporte CNN.

Pour les spécialistes, c’est la conséquence d’un phénomène climatique. Le jardin évoque dans un communiqué « une manifestation supplémentaire du changement climatique en action dans le monde végétal. Il était auparavant inconcevable que ce type de plante résiste au Royaume-Uni. La récente vague de chaleur a contribué au développement des cônes. (…) C’est une indication évidente que le phénomène est causé par les étés plus chauds et les hivers plus doux ».

Microclimat favorable sur l’île de Wight Il est cependant à noter que l’île de Wight bénéficie d’un microclimat qui rend ses températures supérieures de 5 degrés en moyenne à celle observées ailleurs dans le pays. Le cycas revoluta ne pourrait donc pas forcément survivre partout au Royaume-Uni.

Le conservateur du jardin botanique Chris Kidd indique que l’établissement a aussi réussi à faire pousser d’autres espèces de plantes qu’on ne trouve habituellement que dans des zones aux climats plus chauds, comme les géraniums de Madère.

Les cycas du Japon avaient été introduits dans le parc « il y a quinze ou vingt ans » dans le cadre d’une « expérience », raconte Chris Kidd. L’espèce qui dominait le monde végétal sur Terre il y a 280 millions d’années s’est adaptée petit à petit. « Non seulement elle survit aux hivers, mais elle fait des feuilles », explique le responsable.

 

JMI Copyright © JustinMorel.Info   

Comments

comments