Le Club des Amis du Monde (CAM, a animé une conférence de presse, mardi 30 septembre 2019 à Conakry, placée sous le thème « Plaidoyer  de la Sociétés civile mondiale et africaine pour la 6ème reconstitution du fonds mondial pour la lutte contre le VIH , la Tuberculose et le paludisme ».

Au cours de ce point de presse, le coordinateur dudit club M. Boubacar SYLLA, a rappelé que lors de la 5ème reconstitution des ressources du Fonds mondial en 2016, la Guinée n’a pu contribuer à la reconstitution du Fonds mondial et à I’obiectif mondial visant à mettre fin aux épidémies de VIH, de tuberculose et de paludisme, car elle venait de sortir des années de lutte contre l’épidémie à virus Ebola qui, ont sérieusement affecté les différents secteurs sociaux de base dont la santé.

« Depuis 2003, le Fonds mondial a signé plus de 330 millions de dollars US de subventions à la Guinée, en faveur de programmes de lutte conte le VIH, la tuberculose et le paludisme, dont 214 millions ont étê décaissés. Trois subventions sont actuellement actives dans le pays, d’un budget total de 199,4 millions de dollars US dans la lutte contre ces trois maladies prioritaires et le renforcement du système de santé », explique-t-il.

Plus loin, M. Sylla a indiqué qu’en fin 2017, les programmes de santé soutenus par le partenariat du Fonds mondial ont sauvé 27 millions de vies dans le monde et, cela fait clairement du Fonds mondial, I’un des investissements les plus judicieux pour contribuer aux objectifs de développement durable 3 (ODD 3) sur la santé et le bien-être pour tous.

 » Selon le 6ème plan d’investissement pour la reconstitution des ressources 2019 du Fonds Mondial, le partenariat vise à réunir au moins 14 milliards de dollars, ce qui permettra de sauver 16 millions de vies, de réduire le taux de mortalité dû au VIH, à la tuberculose et au paludisme et de renforcer les systèmes de santé d’ici 2023 « .

Pour clore le conférencier a dit qu’il sollicite qu’en cette année, où la communauté internationale se réunit en France du 09 au l0 octobre 2019, à Lyon pour la reconstitution des ressources du Fonds mondial, que la Guinée contribue à hauteur de 1.500.000 USD, pour la 6ème reconstitution des ressources du Fonds mondial.

Oumar KEITA pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info  

Comments

comments