Le  parlement guinéen a ouvert ce lundi,07 octobre, la session budgétaire consacrée à la Loi de Finances Initiale 2020. Elle intervient après la session extraordinaire sur la LFR et le Débat d’Orientation Budgétaire (DOB) au cours duquel les députés se sont accordés sur les grandes orientations de la politique gouvernementale et les politiques sectorielles ayant pris en considération les préoccupations du secteur privé et de la société civile.

Dans son allocution,  le ministre Conseiller spécial du Président de la République chargé des relations avec les Institutions républicaine, Mohamed Lamine Fofana, a indiqué Loi de Finances constitue un outil indispensable entre les mains du Président de la République et du Gouvernement pour la mise en œuvre de la politique nationale de développement.

Selon, Mohamed Lamine Fofana, en raison de l’importance de l’ordre du jour, à savoir, l’examen et l’adoption de la LFI et du contexte, le Président de la République compte sur l’engagement patriotique des députés pour le déroulement satisfaisant de la session grâce à leur assiduité et leur ponctualité.

De son côté,  le Président de l’Assemblée nationale, l’honorable Claude Kory Kondiano, a  également réitéré l’engagement de la représentation nationale à poursuivre les l’efforts en cours pour la mise en œuvre de politiques macro-économiques ambitieuses. Car, dit-il : «  reposant sur l’amélioration du climat des affaires, la formation d’une main d’œuvre de qualité, la formation des hauts fonctionnaires ayant la culture de grands commis de l’État dotés d’un sens aigu de la chose publique, du développement d’un secteur financier national fort, facilitant l’accès du secteur privé à des financements appropriés » .

L’honorable Claude Kory Kondiano a ensuite exprimé l’espoir que cette présente session budgétaire se déroule dans une atmosphère de sérénité pour permettre à la Représentation nationale de doter le Gouvernement d’un bon budget pour l’exercice 2020. Il a aussi  souhaité, par ailleurs, que les recommandations faites au Gouvernement par l’Assemblée nationale seront suivies pour lui permettre de prendre de bonnes décisions dans le cadre de la bonne gouvernance tout au long de l’année 2020.

Léon KOLIE pour JMI 

JMI Copyright © JustinMorel.Info   

Comments

comments