La Présidente du PGPD est entrée dans la danse lors du décryptage du discours du 2 Octobre du Chef de l’Etat. Madame Yansané voyait ailleurs la tenue des récentes consultations nationales !

Sur les ondes de la RTG Mme Yansané Bintou Touré s’est exprimée sur la question. C’était face à d’autres invités dont Ahmed Kourouma du GRUP. Durant son speech , elle n’a pas fait dans la langue de bois au sujet de ce qui attise les débats en Guinée. Pour la figure du PGDP, le fait que le Pr Alpha Condé cite ses prédécesseurs est un acte d’exemplarité à saluer. « Il m’a accroché » a-t-elle lâché sur les plateaux de la RTG.

Concernant l’accès à l’information publique, elle estime qu’il y a assez de choses à revoir. Ce qui l’aurait conduit à rester sur sa faim , car plusieurs aspects n’auraient pas été évoqués par le FAMA. Concernant la révision constitutionnelle dont la terminologie ne fut mentionnée son discours , Bintou Touré tranche net : le sujet fait polémique. De ce fait, elle se rebelle contre l’élite qui reste finalement un problème à la solution.

Indiquant que la conduite des consultations devait être orientée par le Chef de l’Etat Guinéen aux députés au lieu du Premier Ministre, la présidente du PGPD rappelle que les composantes venues à l’appel ne représentent pas totalement les 12 millions de Guinéens de la population. Le débat est donc ailleurs à son avis ,car le Parlement était mieux indiqué pour statuer sur la question. Si Bintou Touré approuve le fond de la démarche, la forme n’a pas été la bonne.

Une sortie médiatique qui sonne comme une interpellation aux alliés du Président Condé qui l’incitent à répondre aux sirènes d’un 3ème mandat : L’avenir nous dira !

Comments

comments