Home Actu RUPTURE DE MEDICAMENTS : l’UNICEF approvisionne 106 centres de santé

RUPTURE DE MEDICAMENTS : l’UNICEF approvisionne 106 centres de santé

Elle vise à rapprocher des populations, un paquet de services de santé essentiels à moindre coût et à haut impact, particulièrement pour les couches les plus vulnérables que sont les femmes et les enfants. C’est dans cette optique que l’UNICEF, avec l’appui financier de la Banque Mondiale a remis au Ministère de la Santé, des médicaments et dispositifs médicaux. L’objectif étant de renforcer l’offre des services de santé de qualité dans 106 centres de santé des régions administratives de Faranah et Labé.

La cérémonie de remise officielle qui s’est déroulée à la Pharmacie Centrale de Guinée (PCG), a regroupé les cadres du département de la santé, de la PCG et ceux de l’UNICEF.

En remettant les médicaments et dispositifs médicaux au Ministère de la Santé pour ces 106 centres de santé des régions administratives de Faranah et de Labé, l’UNICEF espère qu’ils permettront de répondre à la récurrente problématique de rupture de la chaîne d’approvisionnement des médicaments à laquelle font face les formations sanitaires du pays, entravant ainsi l’accès rapide des populations de ces zones aux soins de santé de base.

« Le Projet d’Amélioration des Services de Santé Primaires dans sa composante de fourniture des intrants et prestation des services connexes confié à l’UNICEF, met à la disposition des 106 centres de santé publics des régions de Faranah et Labé, des médicaments et dispositifs médicaux d’un coût total de 1,745,525 US Dollars.  En effet, cette assistance permettra d’éviter les ruptures fréquentes en médicaments essentiels dans les centres de santé qui constituent un problème récurrent entravant l’accès à des services de santé de qualité dans les zones les plus reculées du pays », a déclaré Charles Tayo qui représentait l’UNICEF à cette cérémonie.

Malgré cette assistance qui va à coup sûr permettre aux populations de ces deux régions du pays d’accéder à des soins de santé de qualité, Charles Tayo a, pour terminer, déploré le niveau élevé des taux de mortalité maternelle, néonatale et infanto-juvénile qui reste toujours une préoccupation, surtout dans les zones les plus défavorisées.

Recevant ce médicament, le Secrétaire général du Ministère de la santé, Dr Sékou Condé, représentant le Ministre de la santé reviendra sur la nécessité de bien gérer les ressources mises à disposition pour éviter de se retrouver dans les situations de rupture. C’est pourquoi, a-t-il poursuivi, le Ministère de la santé a déjà pris des dispositions pour une bonne gestion de ce don :

L'UNICEF approvisionne 106 centres de santé en Guinée
 UNICEF/ S.M. Koundouno
Sékou Condé, Secrétaire Général du Ministère de la Santé recevant les médicaments et dispositifs médicaux
L'UNICEF approvisionne 106 centres de santé en Guinée
 UNICEF/ S.M. Koundouno
Sékou Condé, Secrétaire général du Ministère de la santé

« les médicaments ne sont pas la propriété du Ministère de la santé, ils sont avant tout des intrants appartenant aux bénéficiaires que sont les communautés. Ensuite, dans le cadre de la supervision et de la mise en œuvre des contrats signés avec les structures déconcentrées, des missions de supervision ont été envoyées pour voir dans quelle mesure, ces produits seront utilisés de façon efficiente et efficace ».

La Pharmacie Centrale de Guinée procédera à la distribution de ces médicaments et dispositifs médicaux aux 106 centres de santé des régions bénéficiaires de Labé et de Faranah.

L'UNICEF approvisionne 106 centres de santé en Guinée UNICEF/ S.M. Koundouno

Comments

comments