Lors de son passage à la Primature, dans le cadre des consultations nationales pour relatif à une nouvelle constitution et sur l’organisation des élections législatives, la présidente de la COFFIG, Dr Makalé Traoré a déclaré aux médias que« le débat sur la constitution et les élections législatives, devient une véritable source de conflit en Guinée. Mais,  il est indéniable qu’une constitution n’est pas figée… »  

L’ex-ministre de la Fonction publique, Dr Makalé Traoré a également indiqué qu’il est aussi plus que normal d’organiser des élections dans un pays. Mais, dit-elle : « l’on doit aussi se poser la question sur les conditions d’organisation d’une élection et sur la nécessité et l’opportunité de l’adaptation ou du changement d’une constitution, en toutes circonstances ».

Ensuite, elle a demandé respectueusement à l’ensemble des autorités, de tout faire pour que la paix et la quiétude sociale, soient préservées en Guinée..

 

Salematou DIALLO pour JMI

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments