L’Unité d’Action Syndicale (UAS), a au cours d’un point de presse tenu, mardi 17 septembre 2019, à Conakry, mis le point sur la situation sociopolitique du pays.

Dans une déclaration rendue publique à la maison commune des journalistes, le porte-parole de ladite unité et Secrétaire Général de la Confédération Syndicale Autonome des Travailleurs et des Retraités de Guinée (COSATREG) Elhadj Yamoussa Touré, a dénoncé l’attitude du gouvernement actuel, qui tend à renier à la promotion du dialogue social, contrairement aux dispositions de la Constitution et, aux conventions internationales N0 87 et 98 et, suivant de l’Organisation International du Travail (OIT), dûment ratifiées par la Guinée depuis 1958.

« L’UAS condamne avec la dernière énergie, les comportements de certains magistrats et, constitutionnalistes de notre pays qui encouragent ces troubles constitutionnels et aussi l’instrumentalisation et l’affaiblissement de nos institutions républicaines », martèle-t-il.

Sur la même lancée, Elhadj Yamoussa dit que l’UAS met en garde les forces de défense et de sécurité contre toutes actions militaires ou sécuritaires tendant à oppresser ou à réprimer le vaillant peuple de Guinée.

Avant de clôturer, le porte-parole de l’UAS a lancé un appel à la communauté Internationale (CEDEAO, UA, OIF, Nations Unies) de favoriser des élections libres et, transparentes à travers un collège électoral international et neutre.

« L’Unité d’Action Syndicale demande à tous les travailleurs de tous les secteurs et, des retraités de Guinée, de rester mobilises, pour finir avec ses manipulations d’opinion dignes de ‘’Machiavel’’ », conclu-t-il.

Notons que l’UAS adhère complètement aux idéaux de justice et d’équité du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) et elle regroupe dix structures syndicales.

 

Oumar KEITA pour JMI 

JMI Copyright © JustinMorel.Info  

Comments

comments