« Rôle des Journalistes dans la Promotion et la Protection des Droits de l’Homme’’,  est  le thème qui a été débattu  lors d’un atelier de formation dans la région des agrumes à Kindia, organisé par l’Institution Nationale Indépendante des Droits Humains (INIDH), qui s’est déroulé du 11 au 12 septembre dernier.

Cet atelier de formation dont les thématiques reposant sur les questions des Droits Humains en République de Guinée, ciblait une trentaine de journalistes issus des médias privés et publics. Selon l’INIDH, l’objectif de cet atelier était de mettre en place le « Réseau des Journalistes des Droits Humains en Guinée » : le REJOUDHG.

L’ouverture et la clôture de cette importante rencontre entre les hommes de média et l’institution en charge défendre les droits en humains en Guinée , ont connu la présence du président de ladite de l’INIDH, Dr Alia Diaby, entouré de certains hauts cadre de ladite institution et le représentant de madame la gouverneure de Kindia, Amadou Diallo.

Dans son allocution, le président de l’INIDH, Dr Alia Diaby a indiqué : « Je note avec satisfaction la mise en place du réseau des journalistes pour les droits de l’homme». Sur la même lancée, Dr Alia Diaby a également déclaré que ce réseau de journalistes aura pour mission notamment de sensibiliser la population, veiller à la protection des droits de l’homme et des libertés fondamentales en République de Guinée . Et de « surtout dénoncer les cas de violation des droits de l’homme ».

Prenant la parole, le représentant de madame la gouverneure de Kindia, Amadou Diallo a dit que la question de la promotion et la protection des droits de l’homme dans le pays, doit être une préoccupation majeure du gouvernement parce que « la vie est un être humain, demeure et reste sacrée. C’est pour cela qu’au nom de madame la gouverneures de la région de Kindia, nous sommes largement satisfaits de cet atelier aussi important que notre préfecture a abrité avec réussite ».

Pour le porte-parole des participants, Daouda Taban Sylla de la RTG a dit: « Nous demandons à l’INIDH de multiplier ce genre de formation sur d’autres thématiques liées à la connaissance des droits de l’homme avec beaucoup plus de pratiques en faveur des journalistes que nous sommes ».

L’atelier de formation organisé par l’INIDH, a pris fin par la remise des attestations aux participants.

 

Depuis Kindia, Léon Kolié pour JMI 

JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments