Au cours de la 3ème session ordinaire de  l’Assemblée  plénière de l’Institution Nationale Indépendante des droits Humains (INIDH),   tenue ce vendredi dans la salle du 28 septembre du palais du peuple,  et qui se poursuivra du 6 au 25 septembre 2019, le président de l’INDH , Dr Alia Diaby  a indiqué qu’au regard  du discours prononcé par le chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé, le 4 septembre dernier  qui selon lui, « tout porte à croire qu’on s’achemine vers la reforme des institutions. A propos, notre société devra mettre en priorité la justice et les droits de l’homme qui sont à notre avis, les impératifs de la respiration économique des temps modernes ».

Evoquant le cas du procès des massacres du 28 septembre 2009, le président de l’INIDH, Dr Alia Diaby a déclaré  que le trimestre qui s’achève en ce mois de septembre, correspond  au 10ème anniversaire des événements douloureux du 28 septembre 2009… cet anniversaire qui n’est pas à fêter mais à regretter, l’est d’autant plus que le procès tant attendu, qui tarde à se tenir ».

Léon KOLIEpour JMI    

Copyright © JMI – JustinMorel.Info   

Comments

comments