Face à la récente poursuite judiciaire contre deux hauts responsables du groupe de presse ‘’ Lynx-Lance et Lynx FM’’ à savoir, le doyen Souleymane Diallo et Aboubacar Diallo communément connu sous  son nom professionnel ‘’ Abou Bakr’’, pour des propos diffamatoires contre deux ministres du régime en place, l’USTG-Conakry dirigée par Abdoulaye Sow  de la FESABAG et Aboubacar Soumah du SLECG, s’est insurgée dans une déclaration rendue publique contre les acharnements judiciairesrelatifs aux hommes de presse.

Dans cette déclaration, le secrétaire général adjoint, l’USTG-Conakry, Aboubacar Soumah a indiqué que « « le bureau exécutif national de l’USTG condamne avec la dernière énergie, les différentes exactions contre les journalistes ».

Tout en insistant sur le fait que « l’USTG se réserve le droit de mobiliser toutes les travailleuses et travailleurs des différentes fédérations affiliées, pour toutes actions futures engagées par les journalistes pour la défense des acquis démocratiques ».

A noter que depuis hier mardi, les placements sous contrôle judiciaire des deux journalistes du groupe de presse ‘’ Lynx-Lance et Lynx FM’’, ont été levé par les autorités de la justice. Sans autres formes d’explications

 

Léon KOLIE pour JMI    

Copyright © JMI – JustinMorel.Info 

Comments

comments