Récemment,  Abdoulaye Sow et Aboubacar Soumah se réclamant d’une autre faction de l’USTG, ont signé un document protestant contre la hausse récente du prix du carburant par le gouvernement Alpha Condé, qui passe de 9.500 à 10.000 fg à la pompe.

Interpellé le vendredi, 23 août 2019, par des reporters de justinmorel.info,  sur  la question, le  Secrétaire Fédéral de Syndicat National de l’Energie et Assimilé de Guinée, affilié à l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG) reconnu par le congrès  de Mamou, Mohamed Lamine Camara a fortement réagi contre ses camarades syndicalistes Abdoulaye Sow et Aboubacar Soumah.

Selon lui, ces derniers se servent du sigle de l’USTG dans le cadre de « faux et usage de faux »  pour se permettre de signer un document important, afin de se donner un certain poids de responsabilité au sein dudit mouvement syndical. «  ce  qui avère  ‘’faux, archi faux’’ », a-t-il dit .

«Mais, je les préviens, le jour, où ils vont  signer  un document au nom du sigle de  l’USTG, nous allons porter plainte contre eux pour un  cadre d’imposture à la justice », a martelé sans détour le syndicaliste Mohamed Lamine Camara.              

Le deuxième secretaire général adjoint de l’USTG d’Abdoulaye Camara, Mohamed Lamine Camara a également précisé dans le même sens, qu’il avait  déjà réagi par rapport à ce document dans les colonnes de certains médias de la place : « Vous savez la libre association des individus est un droit naturel. Elle est reconnue par toutes les institutions du monde y compris la loi fondamentale. Mais, s’ils veulent faire une déclaration, ils n’ont qu’à le faire au nom de la structure à laquelle ils relèvent, pas  de l’USTG ».

Avant  de  souligner que « Aboubacar Soumah et Abdoulaye Sow que vous connaissez, avaient  déjà fait leurs lettres de désaffiliation à l’USTG. Donc, pourquoi ils se permettent encore d’utiliser le même sigle de  cette centrale syndicale que nous dirigeons actuellement. Je l’ai dit et j’ai redit, le jour qu’ils vont faire une déclaration officielle au nom de cette structure, on va porter plainte contre eux, ça c’est clair comme l’eau de roche ».    

Il a enfin de compte laissé entendre qu’Ils ont d’autres politiques et d’autres stratégies pour les contrarier sur tous les plans parce que selon lui, « ils vont faire des déclarations pour dire qu’on va faire ceci, qu’on fera cela,  ça n’aura pas d’effets dans la mesure où nous sommes plus  fréquents sur le terrain qu’eux. Et,  nous sommes plus nombreux qu’eux et nos voix passent plus qu’eux. Ils font du populisme syndical,  nous ne sommes pas de ce genre-là ».

Propos recueillis par Léon KOLIE et Oumar KEITA pour JMI  

Copyright © JMI – JustinMorel.Info

Comments

comments