Après plusieurs jours de réunion d’urgence tenue au QG de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) à la Minière, certains  politiques de l’opposition se sont vu lésés dans le cadre de la décision prise par les formations politiques notamment, l’UFDG de Cellou Dalein Diallo et de l’UFR de Sidya Touré, dans le partage  de l’installation des démembrements de la CENI concernant l’organisation des élections législatives.
A cet effet, Abdoulaye Kourouma du RRD et Dr Faya Millimono du BL aurait affirmé  dans les colonnes d’un site de la place qu’ils auraient fait un front commun avec le parti UGDD de Pépé Francis Haba contre l’UFDG et l’UFR. Ce dernier, dans un entretien accordé ce jour mardi, à notre rédaction, a démenti en bloc . « Mon parti UGDD n’a jamais constitué un front commun avec les partis BL et RRD », a déclaré haut et fort Pépé Francis  Haba.
Le président de l’UGDD a également dit qu’il est surpris de cette annonce parlant de leur rencontre informelle dans le cadre des démembrements de la CENI pour les futures élections législatives.
« Vous connaissez pourtant ma position à cet effet, mais qu’à cela ne tienne, force est de souligner qu’il n’a jamais été question de front commun étant donné que l’UGDD est déjà membre de l’Opposition Républicaine », a laissé entendre le leader de l’UGDD.
Selon notre interlocuteur, «la question du dépôt des listes a été discutée au sein de notre état major comme pendant notre plénière avec  l’Opposition Républicaine du 19 août 2019. L’UGDD se contentera du nombre de Commissaires officiellement obtenus lors des travaux techniques qui rassemblaient toute l’Opposition Guinéenne », a noté Pépé Francis Haba..
Léon KOLIE pour JMI
JMI Copyright © JustinMorel.Info

Comments

comments