Dans un entretien téléphonique accordé au site justinmorel.info cette semaine, la challenger d’Aboubacar Soumah du SLECG, Kadiatou Bah a déclaré que les résultats catastrophiques des examens nationaux, « étaient prévisibles, cette année, dans la mesure où vous témoignez avec moi que ce sont ces grèves-non sens, déclenchées dans le système éducatif guinéen sur toute étendue du territoire national, par le camarade Aboubacar Soumah, qui sont à la base de ce fiasco scolaire ».

« Un enfant qui fait trois mois sans aller en classe ne peut se contenter d’une simple révision pour penser réussir à un examen.  Et quand on avait dit qu’on organisera des cours de rattrapage, moi j’avais des doutes, car le temps perdu est très difficile à rattraper. Et je suis vraiment choquée!! », a regretté la secretaire générale du SLECG version Aboubacar Camara.

Notre interlocutrice a également déploré que son challenger Aboubacar Soumah ait utilisé le populisme pour drainer de nombreux, en les promettant que vaille que vaille, ils obtiendront leurs salaires de base de 8 millions de francs guinéens. Elle dénonce enfin :« Ce qui est une chose utopique, est impossible. Donc, cette grève n’avait pas sa raison d’être sinon de perturber cette année le système éducatif qui ont donné ces mauvais résultats-là ».

 

Entretien téléphonique réalisé par Léon KOLIE pour JMI   

Copyright © 2019 JMI JustinMorelJunior.Info     

Comments

comments