Depuis le crash, il y a bientôt 72 heures de l’hélicoptère Ecureuil de l’Armée guinéenne, au large de Moussoudougou, à Conakry, les recherches se sont intensément poursuivies. Le communiqué de presse du Ministère de la défense nationale vient faire le point de cette dramatique situation. 

Comments

comments