Ce Mercredi 17 Juillet 2019, C’est avec consternation et choc que nous avons vu à Kidal une foule de jeunes déchaînés fouler au sol puis brûler le drapeau nationallors d’une manifestation au gouvernorat de la 8ème  région administrative du Mali.

Symbole de la souveraineté nationale, la bannière aux 3 couleurs reflète notre vivre_ ensemble et les richesses que regorge notre pays.

Le PACP tient à condamner fermement ces actes inqualifiables et punissables selon les textes en vigueur et qui mettent en mal notre unité et notre souveraineté nationale.

Le PACP salue par ailleurs la condamnation claire et sans équivoque par la Plateforme puis la CMA de ces actes qui sapent les efforts des parties sur la mise en œuvre des accords de paix et de réconciliation d’Alger

Le Parti pour l’Action Civique et Patriotique, saluant la condamnation du Comité de Suivi de l’Accord demande qu’il aille plus loin en identifiant et en dénonçant les auteurs qui violent de façon flagrante le retour normal et progressif de l’administration sur les zones dont elle est absente.

Au moment où le mandat de la MINUSMA a été renouvelé et renforcé en vue d’aider et d’épauler notre pays à stabiliser le terrain sécuritaire très volatile, de tels actes ne sauraient être tolérés car mettant en mal la mise en œuvre de l’Accord et le redéploiement rapide des services de l’Etat au Nord et au Centre de notre pays.

Bamako le 18 Juillet 2019

Pour le Bureau exécutif National

Le Secrétaire à la Communication

Abdramane DIALLO

Comments

comments