La Société Guinéenne du Patrimoine Minier (SOGUIPAMI) annonce ce mardi, l’expansion et la diversification de son portefeuille minier actuel composé de deux permis d’Or (Nyagassola , Siguiri), d’un permis d’exploration de pierres précieuses, notamment le Diamant (Kérouané), d’un permis d’exploration de Manganèse (zone Conakry), d’un permis de recherche promotionnel sur les métaux de base (Nickel , Cobalt, Scandium).

 IN la SOGUIPAMI sur la trajectoire dune expansion de son portefeuille minier

Sur un aspect stratégique, la SOGUIPAMI a perçu très tôt la nécessité d’inscrire le développement miner guinéen dans le futur, avec comme objectif de multiplier les projets de développement des métaux de base du futur (Graphite, Nickel, Lithium, Manganese, Cobalt) qui entrent dans la fabrication de batterie électrique sur le marché très porteur des véhicules électriques.

« La valorisation de ces permis miniers passe par la mise en place d’un programme et d’un budget d’exploration optimisé permettant d’aboutir rapidement à une évaluation des ressources minérales même inférées. Le modèle de partenariat mis en place par la SOGUIPAMI est novateur car il permet aux investisseurs miniers et non miniers d’optimiser leur couple risque/rendement dans des projets miniers stables et à forte valeur ajoutée, notamment dans les minerais de bauxite et d’or. Ceci laisse prévoir d’ici fin 2021, début 2022 une mise en exploitation de projets avec des TRI autour de 30%, une duration de moins de 5 ans et des VAN dépassant les 100 millions de dollars apres impôts », estime le Directeur Général de la SOGUIPAMI, Mr Mamady FOFANA (photo).

Source : Ecofin

Comments

comments