Le football passionne. Deux jeunes de mon quartier sont très heureux de me voir arriver pour les départager. Depuis des heures, ils ne parviennent pas à convaincre l’un l’autre. Le premier persiste et signe: Titi Camara est le meilleur footballeur guinéen de tous les temps. Le second n’entend pas de cette oreille. Pour lui « Pascal Feindouno n’a pas d’égal ».

Vu la véhémence de leur dispute, j’ai compris qu’il me serait impossible de faire comprendre à mes jeunes voisins, qu’il y a bien des joueurs guinéens qui ont fait mieux que Titi et Pascal. Est-ce la peine de leur parler du palmarès des virtuoses comme Chérif Souleymane, Petit Sory, Papa Camara ou Njolea, dans les années 60 et 70 ? Ils me prendraient pour un « Kharéman » !

Pour les aider à comprendre sans passion, puisqu’ils me font confiance, je suis resté dans la comparaison de leurs stars préférées pour tirer ma conclusion. Et je leur ai promis donner plus de précisions sur ma page Facebook. En réalité, Titi Camara et Pascal Feindouno sont parmi les meilleurs de leur génération. Titi est la locomotive de cette génération qui nous a fait rêver tout au long des années 90 et 2000.

Avec lui, Salam Sow, Mohamed Sylla Socrates, Morlaye Soumah Colovatti etc. Venons-en au superlatif comparatif qui passionne les jeunes, entre Titi et Pascal. Pour être objectif, je ne prendrai en compte que les critères vérifiables en termes de performances individuelles et collectives.

Au titre de leur apport au Syli National, il faut retenir que Titi Camara a joué 56 matchs officiels pour 23 buts marqués, contre 71 matchs et 28 buts marqués pour Pascal Feindouno. Concernant la participation de chacun à la phase finale de la CAN, Titi compte 3 participations (1994, 1998 et 2004). Alors que Pascal a enregistré 4 participations (2004, 2006, 2008 et 2012).

Pour les buts marqués à la CAN, Titi a marqué 4 buts, contre 8 buts marqués par Pascal. Au niveau de leurs clubs respectifs, Titi Camara a joué plus de 300 matchs pour 70 buts marqués. A préciser que ses statistiques à Al Ahli de Djeddah en 2003, ne sont pas disponibles dans mes sources. Sur le même registre, Pascal a joué 420 matchs et marqué 96 buts dans ses différents clubs.

Pour le palmarès des deux joueurs, Titi Camara a été finaliste de la coupe de l’UEFA et vice-champion de France avec son club de Marseille en 1999. De son côté, Pascal Feindouno a été champion de France avec Bordeaux en 1999, détenteur de la coupe de France et de la coupe de la ligue en 2002, avec Lorient.Résultat de recherche d'images pour "titi camara pascal feindouno"

Comme c’est aisé de se convaincre, Pascal Feindouno a une avance sur Aboubacar Titi Camara, aussi bien en équipe nationale qu’en club. Il faut préciser par ailleurs que la carrière de Titi s’est étendue de 1990 à 2006, alors que celle de Pascal a duré de 1998 a 2016. Soit 17 ans de carrière pour l’un, et 19 ans de carrière pour l’autre. En tous les cas, sauf erreur de ma part, Pascal sait que Titi et Socrates, entre autres, ont été des références et des guides pour lui.

Espérons que les commentaires de leurs fans, ne perturbent pas les relations, que j’imagine merveilleuses,entre nos deux stars. Dans un autre domaine, il serait conseillé à tous les sportifs professionnels guinéens de se mettre à l’école de Titi Camara, qui a su gérer les ressources générées par son talent. Ce qui lui permet aujourd’hui de vivre une retraite active et dorée, à l’abri du besoin.

C’est cette bonne gestion de ses revenus de footballeur qui lui a permis de créer des emplois au pays, et de jouer un rôle d’acteur de l’économie nationale. Il a ainsi donné au football, son sens économique. Un exemple à suivre.

Comme vous le voyez : « En football aussi, comparaison n’est pas raison ! »

Ibrahimma Jair KEITA pour JMI

JustinMorel.Info Copyright © JMI 

Comments

comments