Le ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté (MUNC) M. Mamadou Taran Diallo, a procédé jeudi 04 juillet 2019, au lancement officiel de l’examen d’entrée en 7ème année, à l’école primaire Kipé2 dans la commune de Ratoma.

Dans son intervention, M. Taran Diallo, a fait savoir aux candidats, que tous les cadres de l’administration qui sont présents à cette occasion, sont tous passés par les bancs, tout en leur prodiguant des conseils: « N’ayez pas peur, restez concentrés, restez tranquilles, concentrez-vous pour répondre aux questions, et surtout pour faire en sorte que les leçons que vous avez apprises, que vous puissiez les restituer en fonction des questions qui, vous sont posées. Je vous souhaite une excellente chance et aussi,  je souhaite que le 1er ou la 1ère de la République sorte de votre centre, bons examens à tous! ».

De son côté, le Directeur Communal de l’Education par intérim de Ratoma M. Moussa Doukouré a, à son tour précisé que cet examen appelé maintenant Certificat d’Etudes Elémentaires (CEE) a, été très bien organisé au sein de ladite commune.Résultat de recherche d'images pour "examens scolaires"

« Nous avons 61 centres, sur ces 61 centres nous avons 5 centres franco-arabes et 56 centres laïques. Pour ces 61 centres on, a besoin de 1330 surveillants, 122 agents de sécurité, 122 agents de santé. Au CE2 nous avons 19.938 candidats dont 10.113 filles », souligne-t-il.

Par ailleurs, M. Doukouré a mentionné que les dispositions prises comme toujours, c’est la tolérance zéro, tous les acteurs ont été sensibilisés, à commencer par les candidats eux-mêmes en passant par les surveillants, les délégués et toutes les personnalités impliquées dans le processus des examens.

« On les a sensibilisés par rapport  l’arrêté conjoint qui fait état de la répression des fautes et des fraudes en matière d’examen. Aussi, il y a le code de conduite des acteurs intervenants dans le processus des examens. Par exemple les surveillants savent qu’est-ce qui leur est permis, et qu’est-ce qui ne leur est pas permis ainsi que les élèves, les délégués et présidents de centre », conclu-t-il.

Oumar KEITA pour JMI 

JustinMorel.Info Copyright © JMI 

Comments

comments