Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), a au cours d’une déclaration rendue publique, ce jeudi 20 juin 2019 à son siège à la Plateforme des Citoyens Unis pour le Développement (PCUD) à Kipé, dans la commune de Ratoma, a dressé une liste dont figure le nom de certains cadres de l’administration guinéenne, dans le cadre de la promotion d’un troisième mandat en faveur du président de la République Pr. Alpha Condé.
Au cours de cette rencontre, le chargé des opérations dudit front M. Ibrahima Diallo, a souligné que le FNDC a pour but la défense des acquis démocratiques chèrement confiés par le peuple souverain de Guinée. Car dit-il,  « depuis sa création, nous avons mis en place un dispositif de monitoring qui consiste à répertorier toutes les déclarations, tous les discours, tous les actes posés allant dans le sens de promouvoir le coup d’Etat constitutionnel en planification en République de Guinée ».
Pour M. Diallo, partant du premier résultat de ce monitoring, ils ont rendu publique une première liste de 20 personnes qui font la promotion du coup d’Etat constitutionnel en Guinée.
« Cette démarche est une démarche préventive parce que, vous le savez, nous sommes en train de protéger cette Constitution et notre jeune démocratie. L’Etat de droit pour nous, c’est l’esprit de la loi, comme l’expression de la volonté générale du peuple et non l’expression de la volonté d’un seul individu, la loi dont le respect s’impose à tous dans un Etat de droit pour nous, il n’y a pas d’excuse pour celui qui viole la loi », précise-t-il.
Par ailleurs, notre interlocuteur a démontré que, c’est pourquoi dans notre Constitution, l’article 27 pour le nombre et la durée du mandat et l’article 54 de la Constitution qui frappe ces principes-là d’intangibilité et ils ont estimé que toute personne qui, fera la promotion d’un 3ème mandat est une personne hors la loi, est une personne qui est en train de faire la promotion de l’instabilité dans notre pays, qui menace la paix et la quiétude sociale en Guinée.
« Et donc nous, nous n’allons pas nous asseoir, attendre que ces évènements-là arrivent. Il est important pour nous, d’informer la population et de tenir la Communauté Nationale et Internationale à témoin qu’il y a des personnes aujourd’hui qui, travaillent jours et nuits pour que nous arrivions vers une situation à conséquence désastreuse pour l’avenir de notre nation », conclu-t-il.
Voici la 2ème liste des promoteurs d’un Coup d’Etat Constitutionnel en planification en Guinée dressée par les membres du FNDC :
1-          Bouréma Condé, ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation
2-          Papa Koly Kourouma, ministre de l’hydraulique et de l’assainissement
3-          Rachid N’Diaye, ministre Conseiller à la présidence
4-          Aboubacar Sylla, ministre des transports
5-          Albert Damantang Camara, ministre conseiller à la présidence
6-          Diakariou Koulibaly, ministre des hydrocarbures
7-          Dr. Ibrahima Kourouma, ministre de la ville et de l’aménagement du territoire
8-          Edouard Gnakoye Lamah, ministre de la Santé
9-          Frédérick Loua, ministre des pêches, de l’aquaculture et de l’économie maritime
10-  Aboulaye Magassouba, ministre des mines
11-  Sékouba Savané, Directeur Général de la RTG Koloma
12-  Djènè Saran Camara, Député
13-  Dr. Zalikatou Diallo, Députée
14-  Mohamed Lamine Kamissoko, Député
15- Bany Sangaré, Direceur Général de l’Office Guinéenne des Chargeurs.
Oumar KEITA pour JMI

JustinMorel.Info Copyright © JMI

Comments

comments